L'OL arrive, Reims promet de ne pas taper sur Fournier

L'OL arrive, Reims promet de ne pas taper sur Fournier

Photo Icon Sport

Ce dimanche soir, le choc de la Ligue 1 choisi par Canal+ mettra aux prises Reims à Lyon. Le club champenois joue son maintien, tandis que l’OL vise le titre. Ce sera aussi l’occasion pour Hubert Fournier de retrouver son ancien club, lui qui avait mené le Stade de Reims à la Ligue 1, avant de le maintenir parmi l’élite, puis de filer à Lyon l’été dernier. Un départ qui avait beaucoup fait jaser en Champagne, la manière n’ayant pas vraiment été appréciée par le président Caillot. Ce dernier est revenu sur cet événement dans 20 Minutes, et s’il assure qu’il a passé l’éponge depuis, il avoue être tombé de haut en apprenant la signature de Fournier à l’OL. 

« Forcément, il avait prolongé de deux ans son contrat avec nous six mois plus tôt. Il tenait à participer à la phase de construction du club, avec notamment le déménagement du centre de formation. Ce timing de départ [fin mai] n'était pas facile à avaler. Et quand il me dit qu'il reste et que trois jours après, il s'en va à Lyon. Rassurez-vous, on ne va pas se taper dessus! Je n'aurai pas d'arrière-pensée quand je lui serrerai la main dimanche, mais il n'était pas question qu'il fasse exploser le Stade de Reims. Je suis content que Laurent Bessière (le préparateur physique du club) ait eu des valeurs et qu'il soit resté chez nous », a expliqué Jean-Pierre Caillot, qui ne fera de toute façon pas de sentiments à l’heure où il y a un maintien pour aller chercher. Et ce n’est pas Olivier Guégan, ancien adjoint de Fournier qui avait été écarté par ce dernier en 2012-13, qui fera des cadeaux à l’OL d’Hubert Fournier. 

Share