L'inauguration du POL sera réussie avec une victoire pour Genesio

L'inauguration du POL sera réussie avec une victoire pour Genesio

Photo Icon Sport

Ce ne pourra pas être un match comme un autre. Ce samedi, Lyon recevra Troyes, bon dernier de la Ligue 1, mais ce sera surtout l’occasion d’inaugurer le nouveau stade du club, le petit bijou porté par Jean-Michel Aulas depuis près de dix ans, et qui voit enfin le jour. Mais malgré l’énorme symbolique de cette rencontre, il y aura un match à gagner et Bruno Genesio en est parfaitement conscient. Le nouvel entraineur lyonnais aura pour mission de rappeler à ses joueurs qu’une victoire est impérative, et qu’il ne faudra pas trop regarder en faire sur l’inauguration pour se concentrer sur le jeu et les trois points. 

« Ce premier match, c’est un plaisir et une grande motivation car il y a évidemment l’exigence du résultat. Mais ce n’est pas une pression. C’est vraiment un plaisir qu’il faut savourer car ce sont des moments très rares dans une carrière. On attend de le voir plein, de le sentir vibrer. Par contre, j’ai demandé aux joueurs de bien gérer tout ça et les émotions liées à l’événement. Ça peut être le match piège et il faut vraiment rester concentrés sur le jeu », a prévenu un Bruno Genesio qui sait bien que Troyes n’aura absolument rien à perdre, et que l’OL a forcément un peu dans la tête ses adieux manqués à Gerland avec une défaite à domicile face à Angers. 

Share