A l’OL, Ferri s’est quand même fait calmer par Fournier

A l’OL, Ferri s’est quand même fait calmer par Fournier

Photo Icon Sport

En quelques mois, s’il y a un joueur qui est devenu indispensable à l’Olympique Lyonnais, c’est bien Jordan Ferri. Le milieu de terrain s’est imposé dans l’entrejeu, et avec la manière, puisqu’il a marqué quelques buts spectaculaires. En ce début de saison, il parvient à se muer en passeur, en étant tout simplement le meilleur de Ligue 1 jusqu’à présent. L’attrait pour les actions offensives du jeune élément n’est donc pas nouveau, mais il est tout de même à surveiller. Dans L’Equipe, Hubert Fournier explique avoir été obligé de modérer les allants offensifs de Ferri en début de saison. 

« Il aime se projeter vers l'avant et, au début de saison, il jouait même trop haut à mon goût. Cela nous exposait trop, et cela exposait Maxime Gonalons, surtout, qui ne pouvait pas tout faire », a souligné l’entraineur lyonnais, dans un message immédiatement compris et appliqué par l’intéressé. « Oui, j'en ai discuté avec le staff. Dans une période où on était moins bien athlétiquement, il a fallu nous resserrer au milieu, plus près de Max, être plus compacts, pour subir moins d'occasions adverses », a décrypté le natif de Cavaillon, qui n’oublie pas que ce recadrage fait partie des retouches qui ont permis à l’OL de redresser la barre en septembre. 

Share