FC Nantes : Les petites phrases de René Girard avant le derby

FC Nantes : Les petites phrases de René Girard avant le derby

Photo Icon Sport

Alors que son FC Nantes va mieux depuis plusieurs semaines, René Girard connaît l'importance du prochain match face à Rennes, samedi à 20h. Dans ce derby face au rival de toujours, l'entraîneur nantais n'espère que la victoire, ne serait-ce que pour remercier ses supporters.

« Un derby, ça ne se joue pas, ça se gagne ! ». Cette fameuse tirade sera dans toutes les bouches samedi soir du côté de Nantes, où le FCN affrontera le Stade Rennais dans un duel de milieu de tableau de la Ligue 1. Si les Canaris ont trois points de retard sur leurs concurrents après neuf journées, la dernière tendance est en faveur des Jaunes et Verts. Avec deux victoires de suite, le FCN abordera ce derby avec un peu plus de confiance qu'en début de saison, et avec l'objectif de faire chuter Rennes à La Beaujoire.

« Même si on a gagné deux matchs, ce n’est pas une finalité. On n’est champion du monde de rien du tout. Ça peut être un derby disputé et respectueux. Il y a une grosse différence entre Rennes et Nantes. On n’est pas au même niveau budgétaire. Ils font un gros recrutement chaque année. Christian Gourcuff est quelqu’un que j’apprécie, que je respecte en tant que technicien. En Breton qui se respecte, il doit avoir envie de garder le monopole. Mais le Sudiste ne lâche rien. Il n’y a pas un monde d’écart entre lui et moi », a déclaré, en conférence de presse, René Girard, qui a ensuite envoyé un joli message à ses supporters.

« Ma plus grosse surprise, c’est la ferveur qu’il y a à Nantes »

« Les supporters parlent du derby depuis le début de la saison ! Le derby est un moment phare de la saison. Tous les garçons savent ce qu’est un derby. Ce n’est pas un match comme tous les autres. L’engouement autour du FC Nantes ? À Lorient, j’étais assez surpris. 1 000 supporters nantais étaient annoncés, j’ai eu le sentiment qu’on était bien plus. Il y avait du brouhaha dans tout le stade, on l’a vu sur le deuxième but. Le 12e homme va être important, c’est un petit appel que je lance. On a un public extraordinaire. Ma plus grosse surprise, c’est la ferveur qu’il y a à Nantes. J’ai dit que j’arrivais dans une terre de football. Je le confirme. Je voudrais que les deux planètes se rencontrent, les supporters et nous », a lancé, l'entraîneur du FC Nantes, qui souhaite donc rendre le public nantais heureux en gagnant ce derby face à Rennes, après les deux défaites de la saison dernière.

Share