Pierre Ménès a vu un petit « miracle » à Monaco

Pierre Ménès a vu un petit « miracle » à Monaco

Photo Icon Sport

Il faut bien l’avouer, lorsque Monaco et Leverkusen sont rentrés aux vestiaires sur le score de 0-0 à la pause, les voyants étaient tous au rouge pour le club de la Principauté, même si le tableau d’affichage ne reflétait pas les énormes occasions du club allemand. Au moment d’analyser la victoire de l’ASM, qui n’est quand même pas scandaleuse, Pierre Ménès admet que Monaco doit beaucoup à l’incroyable maladresse du Bayer sa victoire si précieuse en Ligue des champions. Mais le consultant de Canal+ ne fait pas la fine bouche.

« On ne va pas bouder notre plaisir. Ça faisait deux ans qu'on attendait qu'une équipe française qui ne s'appelle pas le Paris-Saint-Germain gagne un match en Ligue des Champions. Le contrat a été rempli, dans des conditions un peu tirées par les cheveux. Mais malgré tout, si la manière et le style n'y étaient vraiment pas, le résultat, lui, est très satisfaisant. En fait, c'est surtout au vu de la première période que la victoire monégasque est un vrai miracle. Avec une équipe de Leverkusen plus réaliste, les Allemands seraient retournés au vestiaire avec deux ou trois buts d'avance. Mais en football, et en particulier en Ligue des Champions, on ne peut pas se permettre de ne pas cadrer et de rater des occasions aussi nettes (…) La dernière demi-heure a été plus convaincante. Les Monégasques peuvent notamment être satisfaits de leur agressivité physique. Ils ont vraiment été très présents dans les duels, du début à la fin. Il le fallait, mais face à une équipe dotée d'attaquants plus réalistes, une prestation comme la première période ne pardonnera pas.  Évidemment, on retiendra que les protégés de Jardim ont pris trois points et qu'avec la défaite du Benfica face au Zénith, ils réalisent une belle opération. Les Lisboètes sont déjà dans une situation difficile. Au vu du début de championnat de l'ASM, cette première journée de LDC constitue forcément une excellente nouvelle », reconnaît Pierre Ménès, qui estime donc que le club de la Principauté pourrait surfer sur cette victoire européenne en Ligue 1. 

Share