Nice s'offre le derby, Monaco rechute

Nice s'offre le derby, Monaco rechute

Photo Icon Sport

Au terme d’un derby de plus en plus chaud au fil des minutes, l’OGC Nice a surpris l’AS Monaco en venant s’imposer à Louis-II (1-0), après avoir battu le LOSC cette semaine. L’occasion pour les Aiglons de grimper provisoirement dans le haut du tableau.

A Louis-II, les Niçois ont fait comme chez eux. Tout d’abord sur le terrain en remportant la majorité des duels dès les premières minutes, puis dans les tribunes. Constat encore plus évident lorsque Nice ouvrait le score dès la 7e minute par l’intermédiaire du Brésilien prêté par Porto, Carlos Eduardo, qui profitait d’un mur mal placé pour marquer sur un coup franc direct bien enroulé (1-0, 7e). De quoi réveiller l’ASM, qui mettait alors le pied sur le ballon à l’image de la révélation Bernardo Silva, tandis que Kurzawa plutôt bien bloqué par des prises à deux, voire à trois. Cela n’a pas empêché le latéral gauche monégasque de se créer la seule véritable occasion de Monaco en cette première période, sur une tête sur corner bien sortie sur sa ligne par l’ancien Monégasque Mendy (15e). Pour le reste, Monaco ne parvenait pas à trouver la faille et aurait même pu se faire punir sur un contre mal conclu par Carlos Eduardo. Une dernière occasion timide de Bernardo Silva, un peu trop court sur un centre de Kurzawa (47e), et l’ASM repartait à la pause avec un retard mérité.

Et les entrées de Wallace et Martial n’y changeaient rien en seconde période. Monaco se ruait à l’attaque, laissait des espaces pour les contres niçois qui se multipliaient, sans succès. Ni Carlos Eduardo sur corner (58e), ni Puel d’une frappe lointaine (62e), ni Bauthéac d’une demi-volée (66e) ne parvenaient à faire le break. Dans ces cas-là, on se dit que l’équipe qui rate les occasions finit souvent par le payer cash. Et c’est ce qui aurait dû se passer si l’arbitre de la rencontre avait vu la faute commise dans la surface sur Berbatov (déjà averti pour simulation) à la 73e. Nouveau litige sur un but refusé à Ferreira Carrasco pour un hors-jeu du Bulgare, pas si évident… (81e). L’ASM se voyait stoppée dans sa série de trois victoires consécutives toutes compétitions confondues et manque l’occasion d’apparaitre dans le haut du tableau, contrairement à l’OGC Nice, qui rejoint provisoirement le PSG avec 13 points.

Share