Fékir avec la France, Deschamps ne se mouille pas

Fékir avec la France, Deschamps ne se mouille pas

Photo Icon Sport

« Si Didier Deschamps m’appelle le mois prochain, ce sera difficile de dire non. Je ne me vois pas jouer pour la France et changer ensuite ». Nabil Fékir avait effectué ce week-end un énorme appel du pied au sélectionneur national, à quelques semaines de la reprise des matchs amicaux des Bleus. La réponse n’a pas forcément été très encourageante de la part de Didier Deschamps, qui, dans son phrasé habituel, s’est montré très prudent avant d’évoquer un éventuel appel de l’attaquant lyonnais chez les Bleus. 

« Il est performant, efficace. Il est dans un registre différent, avec des qualités propres, bien spécifiques. C’est intéressant. Je le suis. Il est redoutablement efficace. Il hésite entre la France et l’Algérie ? Si les deux pays l’appellent, il faudra bien qu’il choisisse. C’est lui qui choisira. Si je l'appelle, il peut aussi aller ailleurs. Même si je l’appelais, vu qu’on n’a que des matches amicaux qui ne comptent pas, il pourrait encore choisir l’Algérie. Aujourd’hui, c’est difficile de dire s’il a le niveau pour jouer en équipe de France. Il a un registre intéressant. Il a peu joué la saison passée, cela ne fait donc que six mois qu'il joue en Ligue 1 ! Il est très efficace. Il a une marge de progression. Après, je ne fais pas de politique. Je ne vais pas sélectionner Nabil demain pour l’empêcher d’aller vers une autre nation. Cela n'a aucun sens », a expliqué le sélectionneur national, qui pourrait toutefois se trouver devant le fait accompli si jamais l’Algérie l’appelait, et pas la France, au printemps. 

Share