TV : Bouhafsi, Portolano, Benterki, trois grands « non » à Mediapro

TV : Bouhafsi, Portolano, Benterki, trois grands « non » à Mediapro

Photo Icon Sport

Mediapro continue de travailler sur sa future chaîne, et si les candidats sont nombreux, plusieurs journalistes vedettes ont dit non.

Détenteur des droits de la Ligue 1 et de la Ligue 2 à compter de la saison prochaine, Mediapro ne sait pas encore à quelle date reprendront ces deux championnats. Mais en attendant d’en savoir plus, le groupe espagnol, qui va débourser près d’un milliard d’euros par an, doit monter sa chaîne de télé, laquelle diffusera l’essentiel de la L1 pour un prix estimé autour de 25 euros par mois. Et pour animer, Mediapro a besoin de journalistes, le mercato de ce nouveau média étant pour l’instant très calme, même si forcément du côté de BeInSport, de RMC et de Canal+ la tentation est grande de rejoindre la chaîne qui pendant plusieurs années sera le diffuseur vedette de notre Championnat. Ces derniers jours, les noms d’Anne-Laure Bonnet, d’Eric Carrière, d’Habib Beye ou bien encore de Marina Lorenzo ont été cités du côté de la future chaîne du football.

Mais ce samedi, L’Equipe indique que Mediapro a déjà essuyé plusieurs refus dans son mercato. Mohamed Bouhafsi (BMF-RMC), Marie Portolano (Canal+) et Messaoud Benterki (L’Equipe) ayant décliné la proposition du groupe espagnol. D’autres dossiers sont en cours, mais à priori rien n’est décidé, il s’agit de Smaïl Bouabdellah, le Monsieur Ligue 1 de BeInSports, ou bien encore de Julien Brun et Xavier Domergue, qui oeuvrent aussi pour le média qatari. En consultant, Laurent Blanc et Michel Platini auraient également été sondés, sans que pour l’instant cela se concrétise positivement. Du côté de Mediapro on reste zen, de nombreux CV ayant été reçus par la chaîne.