Stade 2 : Fausses accusations, un journaliste licencié attaque !

Stade 2 : Fausses accusations, un journaliste licencié attaque !

Photo Icon Sport

Licencié par France Télévisions suite aux accusation de Clémentine Sarlat, un journaliste a décidé de rejoindre Alain Vernon dans sa bataille juridique.

Il y a quelques mois, se confiant à L’Equipe, Clémentine Sarlat avait dénoncé des faits de harcèlement et de sexisme au sein de la rédaction de Stade 2. La journaliste, qui a depuis quitté la chaîne, évoquait des humiliations et des propos plus que malsains à son encontre, notamment à son retour après son accouchement. Suite à ces accusations, la direction de France Télévisions a déclenché une enquête interne, laquelle a abouti la semaine passée aux licenciements d’Alain Vernon, de Jean-François Laville et Pierre-Etienne Léonard. Mais ce dernier a lui aussi décidé d’envoyer les dirigeants de de France Télévisions devant les Prud’hommes. Maître Mathilde Derudet, l’avocate de Pierre-Etienne Léonard, est montée au créneau afin de faire part de son indignation suite au licenciement du journaliste.

Pour Maître Derudet, spécialiste du droit du travail et de la protection sociale au sein du cabinet Braillard, cette décision brutale ne s’appuie sur rien de concret, et cela sera prouvé. « Le motif de licenciement est totalement infondé (...) Mon client entend bien faire valoir l’absence totale du moindre comportement ou du moindre propos discriminatoire en apportant de nombreux témoignages (...) Le licenciement est relatif à un contexte général, alors qu'aucun fait directement imputable ne peut lui être reproché », explique l’avocat de Pierre-Etienne Léonard, qui annonce donc que l'affaire n'en restera pas là. Cela promet un passage très médiatique devant les Prud'hommes, même si un accord amiable peut être trouvé avant avec une clause imposant à tout le monde le silence total.