Barça : Laporta et son racket, révolte dans le vestiaire !

Barça : Laporta et son racket, révolte dans le vestiaire !

Icon Sport

Le Barça a relevé la tête depuis l'arrivée comme entraîneur de Xavi. Mais le club catalan est toujours en proie à des difficultés économiques importantes.

Les fans du Barça espèrent rapidement voir leur club jouer de nouveau le titre en Liga et en Ligue des champions. Les récentes saisons ont été difficiles, tant sur le plan sportif qu'économique. On peut par exemple noter les départs de joueurs importants comme Neymar, Luis Suarez, Antoine Griezmann mais surtout Leo Messi. Des départs bien souvent liés à la situation économique dramatique du Barça. En cause ? La gestion de Josep Bartomeu, aujourd'hui remplacé par Joan Laporta. Un nouveau président catalan qui doit faire face à la triste réalité financière de l'institution blaugrana. Avant de pouvoir même imaginer annoncer des recrues cet été lors du marché des transferts, il faudra d'abord que le Barça vende et baisse le salaire de certains de ses joueurs. 

Laporta veut couper le robinet au Barça

Selon les informations de la Cadena Ser, Joan Laporta veut économiser 160 millions d'euros sur les salaires. Cela passera donc par convaincre ses stars de faire des sacrifices. Des sacrifices déjà faits par deux fois, en 2020 pendant la crise du Covid mais également en 2021. L'objectif du Barça est de faire passer la masse salariale sous la barre des 400 millions d'euros, alors qu'elle est aujourd'hui de 560 millions. En réussissant cette baisse, les Catalans reviendraient à hauteur de la masse salaire du Real Madrid. Le média rajoute que des négociations ont déjà lieu entre le club et les joueurs pour une baisse générale des salaires de l'équipe de 50%, sauf sur les contrats renégociés ou sur les recrues du dernier hiver. Des négociations qui pour le moment ne démarrent pas de la plus belle des manières. Comme indiqué par Sport, Sergio Busquets, Gerard Piqué ou encore Jordi Alba ne souhaitent pas baisser encore une fois leurs émoluments. Une solution devra être vite trouvée, sous peine de compromettre le prochain mercato estival, ce qui entrainerait une nouvelle saison galère pour le Barça.