ASSE : Romeyer et Caïazzo en guerre avant la vente ?

ASSE : Romeyer et Caïazzo en guerre avant la vente ?

Icon Sport

Au lendemain d'une renversante victoire de l'AS Saint-Etienne face à Clermont, les supporters des Verts attendent désormais que la vente du club se concrétise dans les prochaines heures.

Pour la première fois cette saison, le Peuple Vert s’est probablement couché avec le cœur léger dimanche soir, le succès de l’équipe de Claude Puel (3-2) après un scénario ahurissant ayant mis du baume au cœur de l’AS Saint-Etienne même si tout n’est pas réglé. Mais avant la trêve internationale, c’est un autre dossier qui va occuper l’actualité stéphanoise, puisque ce lundi Roland Romeyer et Bernard Caïazzo vont découvrir les offres de rachat du Sainté, et ils devaient ensuite faire savoir s’ils jugent que cette offre est suffisante pour les convaincre de lâcher l’ASSE. Dans ce climat, les supporters ont, eux, clairement le désir de voir le duo Romeyer-Caïazzo filer au plus vite et sans faire la fine bouche. Estimant que cette gestion bicéphale était grotesque, compte tenu de la relation entre deux présidents, les fans exigent la vente et vite.

Romeyer et Caïazzo ne sont plus sur la même longueur d'onde

En marge de la manifestation organisée dimanche aux abords de Geoffroy-Guichard, les représentants des différentes associations de supporters ont adressé un message direct aux deux responsables de Saint-Etienne, dont ils estiment qu'ils ne tirent plus dans le même sens et cela depuis longtemps. « L’ASSE est dans une situation d’ingérence à tous les niveaux. Le club est ficelé d’un clan Romeyer d’un côté, d’un clan Caïazzo de l’autre. L’incompétence perdure malgré tous les directeurs généraux qui sont passés. Aujourd’hui, Soucasse a été nommé président exécutif, mais n’a aucune fonction utile. Le club est scindé en deux depuis trop d’années. Ils ne peuvent pas injecter d’argent. Si l’ASSE veut évoluer, elle doit impérativement changer de cap. Là, on est au bord du précipice », ont confié, dans Le Progrès, les supporters de l’AS Saint-Etienne, qui ne veulent plus entendre parler de l’actuelle direction de leur club préféré. Il faut désormais savoir si les deux co-présidents auront le même avis sur l'offre de rachat des Verts sinon le feuilleton n'est pas terminé.