ASSE : La révolution arrive à Saint-Etienne, et il était temps !

ASSE : La révolution arrive à Saint-Etienne, et il était temps !

Photo Icon Sport

Club à la popularité toujours aussi importante, l'AS Saint-Etienne semble parfois être ancrée dans le passé, au point de ne plus pouvoir concurrencer certaines équipes de Ligue 1 aux dents de plus en plus longues. Arrivé l'an dernier à l'ASSE, Frédéric Paquet a fait ce constat, mais avec l'accord de Roland Romeyer et Bernard Caïazzo, le directeur général de l'AS Saint-Etienne va faire bouger les choses afin de mettre les Verts au standing de 2018.

Et dans Le Progrès, l'ancien dirigeant du LOSC d'annoncer la couleur. « Ce qui saute aux yeux, c’est qu’il y a deux piliers forts à l’ASSE, cet engouement, un club populaire ancré avec un soutien très fort et cette notion de résultat de compétitivité. L’ADN ne doit pas changer, par contre il faut le préparer à une évolution et au futur. On doit savoir comment les gens le vivent et on va démarrer des enquêtes pour savoir ce qu’ils attendent. On est aussi dans une phase de rénovation. On a des bâtiments âgés, des terrains plus adaptés. Les installations ont vingt ans. On va rénover le centre de formation pour se rapprocher des autres, pour rester attractif, concurrentiel. Dès la fin du championnat, on va attaquer la remise en état des terrains. L’idée c’est d’être prêt pour la saison prochaine. J’ai le sentiment de reprendre le contrôle de notre activité alors que j’ai eu l’impression de subir pendant quelques mois. C’est que c’est un travail en commun, pas de Paquet tout seul », explique, dans le quotidien régional, un Frédéric Paquet clairement enthousiasmé par sa mission à l'AS Saint-Etienne.