ASSE : Dupraz lance déjà un SOS !

ASSE : Dupraz lance déjà un SOS !

Icon Sport

Pour sa première en Ligue 1 avec Saint-Etienne mercredi soir, Pascal Dupraz s’est incliné face à une équipe de Nantes redoutable d’efficacité (0-1).

Timorés en première mi-temps, les joueurs de l’ASSE ont affiché un meilleur visage après la pause. Mais il en fallait plus pour battre des Nantais solides et efficaces, septièmes de Ligue 1 à l’issue de la première partie de saison. De toute évidence, il faudra pour Saint-Etienne élever le niveau de jeu afin de caresser l’espoir d’un maintien en Ligue 1 en mai prochain. Pour atteindre cet objectif, Pascal Dupraz compte sur une remobilisation générale mais pas seulement. L’ancien coach de Toulouse et du SM Caen espère que sa direction lui offrira des recrues de premier choix lors du mercato hivernal afin d’étoffer l’effectif. Une nécessité au vu du classement de l’ASSE mais également en raison de la CAN, qui privera Saint-Etienne de plusieurs joueurs importants au mois de janvier même si certains comme Youssouf et Camara vont rester dans le Forez plutôt que de défendre les couleurs de leurs sélections africaines.

Dupraz veut des recrues au mercato, et vite

« Ce soir, j'ai vu la reconnexion des joueurs vers le public mais ça ne fait pas les points. Avant de venir, je savais que la tâche était compliquée. Il faut vite que je trouve la bonne formule. Le mercato sera important. Il faut se dépêcher de recruter pour renforcer l'équipe, amener davantage de dynamisme et de cohérence dans toutes les lignes » a expliqué Pascal Dupraz avant de livrer sa brève analyse du match perdu contre Nantes ce mercredi soir lors de la dernière journée de l’année 2022. « Mon sentiment, c'est le constat implacable que nous avons perdu. Nous n'avons joué qu'une mi-temps. La première, avec beaucoup de crispation, nous ne l'avons pas disputée. C'est un sacré handicap. Je sors deux joueurs à la mi-temps mais j'aurais pu sortir tout le monde. En deuxième mi-temps, les joueurs se sont repris et ont montré un meilleur visage. Sur le but, Kolo Muani s'est enfoncé comme dans du beurre. Il reste 57 points à prendre. La deuxième mi-temps est source d'espoir » a lancé Pascal Dupraz, qui compte maintenant sur une trêve réparatrice et sur un mercato ambitieux et malin pour relancer l’ASSE en janvier.