TPMP : Mbappé s’invite, Favard et Verdez s’insultent

TPMP : Mbappé s’invite, Favard et Verdez s’insultent

Le dossier Kylian Mbappé a fait le bonheur des supporters du PSG. Mais visiblement cela a ravivé quelques tensions entre des journalistes, au point d'aboutir à des insultes en direct chez Hanouna.

Les fans de Cyril Hanouna le savent, et c’est d’ailleurs pour cela qu’ils regardent son émission, le moindre sujet peut déboucher sur un drama qui se répand sur les réseaux sociaux. Et même si Touche pas à mon poste n’est plus le maître des audiences, C à Vous et Quotidien étant passés par là, TPMP reste le roi du buzz. Forcément, la prolongation de Kylian Mbappé a été un des sujets évoqués par l’émission, et pour cela, l’animateur avait convié deux pointures du clash, à savoir Gilles Favard et Gilles Verdez. Forcément, en mettant une allumette pas loin de la poudre, tout a explosé et les deux hommes se sont invectivés au sujet des informations sur Kylian Mbappé dans une gigantesque guerre des ego, laquelle a rapidement tourné à un échange de quolibets, sous le regard faussement choqué de Cyril Hanouna et d’autres chroniqueurs, les deux hommes étant hors de contrôle. 

Le dossier Mbappé rend fou...

Gilles Favard a ouvert le bal en expliquant que les détails financiers annoncés par Gilles Verdez pour le contrat de Kylian Mbappé au PSG étaient faux. « Laisse parler les adultes, à cette heure-là les enfants sont couchés (…) Quand tu parles de l’argent dans ce dossier, tu ne dis que des conneries (…) Si je m’y connais mieux que toi en matière d’argent ? Oui, tu as la même veste depuis 12 ans…», a d’abord balancé Gilles Favard, qui en réponse n’a pas été déçu, son confrère lui rappelant qu’effectivement il s’y connaissait en argent puisqu’en 1998 il avait condamné pour un trafic de billets pour le Mondial. Une première attaque qui a été prise de travers par Gilles Favard, lequel a sous-entendu que si Gilles Verdez était passé par Le Parisien et L’Equipe, sans y rester, il y avait peut-être des raisons autres que professionnelles. « Je suis content que tu sois à cette émission pour te refaire un peu », a même ironisé l’ancien conseiller de Waldemar Kita au FC Nantes avant ensuite de s’en prendre aux histoires sentimentales de Gilles Verdez. Mais le dossier Mbappé faisait son retour sur le haut de la pile.

Verdez et Favard, c'est violent quand même

Avouant qu’il n’avait pas réellement eu d’infos précises avant la prolongation de Kylian Mbappé, Gilles Favard prenait un missile en retour. « Mbappé ou pas, cela fait 30 ans qu’il n’a pas d’info, ce n’est pas nouveau », lançait Gilles Verdez pour le plus grand bonheur de Cyril Hanouna, qui demandait à Favard de lui répondre. « Je n’ai rien à lui dire, c’est une œuvre d’art. Si vous le mettez en bas de la Tour Eiffel, les chiens vont lui pisser dessus (…) Je ne réponds qu’aux humains », a balancé celui qui œuvre dans L’Equipe du Soir, avec là aussi quelques gros clash, pas royaux, à son actif. Au final, ulcéré, Gilles Verdez affirmait que Gilles Favard venait encore une fois de se faire « virer pour une quatrième fois de la chaîne L’Equipe ». Sacrée soirée.