PSG : Un coup de poignard contre Marquinhos, Rothen en rêve

PSG : Un coup de poignard contre Marquinhos, Rothen en rêve

Sergio Ramos a enfin fait son retour à l'entraînement ce mercredi avec le PSG. Un retour loin d'être anodin au vu du CV de l'Espagnol âgé de 36 ans. Dans une défense parisienne fébrile depuis le début de saison, la présence de Ramos s'annonce précieuse pour Jérôme Rothen.

La présence de Sergio Ramos sur la pelouse du camp des Loges ce mercredi a du rassurer plus d'un supporter parisien. Souvent gêné par des blessures depuis son arrivée cet été, l'ancien défenseur du Real Madrid est attendu fermement dans l'effectif du PSG. Malgré ses 36 ans, son recrutement a été motivé par son expérience des grands rendez-vous, son statut de leader de défense et sa faculté à tirer une défense vers le haut. Il est en somme un taulier de vestiaire, un avis partagé par Jérôme Rothen. Le consultant de RMC va même plus loin concernant le futur rôle de Sergio Ramos dans le onze du PSG. 

Ramos, futur capitaine du PSG ?

Dans son émission Rothen s'enflamme mercredi soir, l'ancien milieu du PSG s'est montré optimiste concernant la future relation entre Ramos et le club parisien. « Ramos va devenir le vrai leader du PSG et il faut qu’il devienne le futur capitaine. Il a tout gagné, tout connu. Il a emmené des joueurs et des équipes derrière lui. Par exemple, il a transformé Raphaël Varane. Je suis persuadé que sa présence va rassurer Kimpembé qui est en plein doute en ce moment, qu’il va soulager Marquinhos d’un poids », a t-il développé. Pourtant, Marquinhos fait un excellent capitaine du PSG. Le Brésilien reste l'un des éléments les plus fiables mais Rothen ne le juge pas assez charismatique. « Marquinhos a plein de qualité mais il lui manque d’être le vrai guide de cette équipe, d’être le relais de l’entraîneur. Il fait beaucoup de choses au club qu’il ne faut pas minimiser, mais ça ne suffit pas, il lui manque quelque chose. Il n’est pas respecté comme il devrait l’être. Les joueurs ne l’écoutent pas forcément. C’est pour ça que l’on voit souvent cette équipe du PSG coupée en deux, et pas que depuis cette année », ajoute t-il. Le plaidoyer arrivera t-il aux oreilles de Mauricio Pochettino ? Rien n'est moins sûr, d'autant que pour être capitaine Sergio Ramos devra d'abord commencer par enchaîner les matches avec le PSG.