PSG : Messi au Barça, c'est jusqu'en 2023

PSG : Messi au Barça, c'est jusqu'en 2023

De retour à Barcelone, Lionel Messi finalise les derniers détails de son contrat avec le club catalan, avec l'assurance de rester deux ans de plus en Catalogne. Le PSG peut pleurer après avoir fait une offre incroyable.

Depuis plusieurs semaines, l’Argentin ne laissait entrevoir aucun doute au sujet de son avenir, attendant surtout que les Blaugrana trouvent les moyens de s’arranger financièrement pour lui proposer un nouveau bail, avec un salaire largement revu à la baisse. La question n’a donc pas été financière, sans quoi le PSG aurait vraiment eu sa chance. Nasser Al-Khelaïfi et Leonardo ne l’ont pas caché, ce qui a eu le don de faire bondir le Barça, mais le Paris SG rêvait de se payer Lionel Messi pour zéro euro.

Cela peut se comprendre, tant c’était la première fois que La Pulga se retrouvait dans cette situation. Mais l’élection de Joan Laporta a fait changer la donne chez les Blaugrana, qui devraient annoncer dans les prochains jours le nouvel engagement sur le long terme de Lionel Messi. Il s’agirait d’un contrat de cinq ans, qui emmenerait le récent champion d’Amérique du Sud bien au-delà de ses meilleures années, voire au-delà de sa carrière sportive. 

Une vraie déception pour le PSG, qui a abandonné dans ce projet de faire signer le sextuple Ballon d’Or, même si le club parisien y a réellement cru à un moment. C’est ce que révèle le journaliste brésilien Marcelo Bechler, connu pour ses informations rares mais très fiables sur Neymar et les stars du football. « Le PSG était confiant et voulait vraiment Messi. Ils lui ont offert tout l’argent du monde. Neymar voulait vraiment rejouer avec son idole. Mais Messi veut rester au club de sa vie », a confié Marcelo Bechler, pour qui l’Argentin n’a eu aucun mal à accepter l’idée de baisser son salaire de 50 % pour continuer son aventure au FC Barcelone. 

Messi veut rester, le Barça l'annonce

Et cette décision, les deux joueurs en ont forcément parlé, eux qui sont restés très proches. Ils étaient en effet dans les bras l’un de l’autre il y a trois semaines lors de la finale de la Copa America, et se sont retrouvés à Ibiza il y a quelques jours de cela, avec plusieurs joueurs du PSG également. Une joyeuse bande qui démontre en tout cas que l’ambiance aurait été au top à Paris avec l’arrivée de Lionel Messi. Ce ne sera probablement pas le cas, d’autant que le Barça est en train de trouver la solution financière pour faire coller le salaire de Lionel Messi à sa grille. Car même réduit de moitié, le gagne-pain de l’Argentin ne sera pas négligeable pour les finances barcelonaises.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par NJ 10 🇧🇷 (@neymarjr)

« Nous faisons ce que nous pouvons. Ce n’est pas totalement résolu mais nous allons sur le bon chemin. Nous allons faire tout ce que nous pouvons pour continuer avec Messi. Nous avons beaucoup de possibilités devant nous, car nous faisons face à un joueur qui veut rester », a souligné Joan Laporta, pour qui l’accord finira par tomber dans les prochains jours. De quoi faire pester le PSG, qui pensait réellement avoir sa chance pour faire signer la superstar de 34 ans, et se présenter avec une attaque composée de Lionel Messi, Kylian Mbappé, Angel Di Maria et Neymar cette saison. 

Deux ans minimum au Barça

De son côté, la presse espagnole en a remis une couche ce jeudi, assurant que la signature de Lionel Messi était désormais imminente. Marca a fait savoir que l’Argentin avait mis fin à des vacances studieuses, puisqu’il s’était bien entretenu pendant cette période, et n’avait pas complètement lâché. Toutefois, son retour à l’entrainement n’est bien évidemment pas imminent, et la longue coupure depuis la fin de la Copa America risque de provoquer du retard dans sa préparation. Lionel Messi est ainsi attendu dimanche pour le Trophée Joan Gamper, qu’il suivra au minimum depuis les tribunes. Petite indiscrétion également signée du journal espagnol, si Lionel Messi signe bien un con contrat de cinq ans, une clause l’assure d’au moins deux ans au Barça, et ensuite possiblement trois saisons aux Etats-Unis pour y terminer sa carrière et être l’ambassadeur du club catalan sur ce continent.