PSG : Skriniar bradé 20 millions d'euros, l'Inter craque

PSG : Skriniar bradé 20 millions d'euros, l'Inter craque

Icon Sport

Milan Skriniar a refusé de prolonger avec l'Inter Milan. De ce fait, il se dirige tôt ou tard vers le PSG. On pensait que son transfert se ferait l'été prochain mais l'Inter se voit financièrement contraint d'envisager un transfert au plus vite.

Le PSG a eu l'Inter Milan à l'usure pour Milan Skriniar. Pourtant, le club milanais s'était forcé à entretenir l'espoir d'une relation plus longue avec son défenseur slovaque. L'Inter a refusé tout transfert cet été, au risque de céder Skriniar gratuitement un an plus tard. Le PSG a préféré attendre, quitte à ne pas recruter, plutôt que de mettre les 70 millions d'euros réclamés par les Nerazzuri. Bien lui en a pris. Skriniar a finalement refusé de prolonger en Lombardie et s'offre désormais aux Parisiens. Ces derniers pourront l'obtenir libre l'été prochain, pouvant déjà négocier les modalités du contrat dès maintenant. Toutefois, les choses pourraient aller encore plus vite.

L'Inter prêt à vendre Skriniar, le Lillois Djalo déjà visé

En effet, la Gazzetta dello Sport révèle que l'Inter réfléchit à vendre au plus vite Milan Skriniar. Le club intériste en attendrait 15 à 20 millions d'euros pour pouvoir renflouer ses caisses vides. Les Milanais ont même déjà des solutions de remplacement pour le mercato hivernal. Ils visent le défenseur central italien de 19 ans Giorgio Scalvini qui évolue à l'Atalanta. Le seul problème reste le prix demandé par les Bergamasques, soit 40 à 50 millions d'euros pour le grand espoir du football italien.

L'autre option amène l'Inter en Ligue 1 et au LOSC plus précisément. Tiago Djalo plaît aux dirigeants intéristes qui avaient déjà pensé à lui l'été dernier au cas où le PSG recrutait Milan Skriniar. Le défenseur portugais a l'avantage d'être bien moins cher que Scalvini, son prix est estimé en-dessous des 10 millions d'euros. En tout cas, ceci fait les affaires du PSG. En grande souffrance sur le plan défensif, les Parisiens signeraient un vrai roc juste avant de retrouver le Bayern Munich. Reste néanmoins à convaincre le Slovaque, plus disposé à attendre l'été et la prime à la signature promise par le PSG.