PSG : Sagnol préfère le fouet au câlin, Tuchel paie l'addition

PSG : Sagnol préfère le fouet au câlin, Tuchel paie l'addition

Photo Icon Sport

S'il a été un brillant footballeur, ce n'est pas faire insulte à Willy Sagnol que de dire que sa carrière d'entraîneur est beaucoup plus chaotique, pour ne pas dire anecdotique pour l'instant. Er cela même s'il peut se vanter d'avoir été coach pendant un peu moins de deux semaines du Bayern Munich, suite au limogeage en 2017 de Carlo Ancelotti, dont il était l'adjoint. Désormais consultant pour RMC, Willy Sagnol a cependant la dent dure lorsqu'il s'agit d'évoquer la relation très forte que Thomas Tuchel souhaite avoir avec ses joueurs au Paris Saint-Germain. 

Pour Willy Sagnol, tout cela est bidon. « Au Bayern, j’ai connu Ottmar Hitzfeld, qui pour moi a été le meilleur entraîneur du monde à un moment donné. Il ne nous demandait jamais comment allaient nos enfants par exemple. Quand tu es footballeur professionnel, tu n’attends pas que ton entraîneur vienne te demander le matin si ta vie est belle. Tu attends qu’il amène quelque chose sur le terrain. J’ai connu Carlo Ancelotti, qui est aussi très proche de ses joueurs, ça ne l’a pas empêché de se faire lâcher par les joueurs du Bayern. Soit tu es footballeur professionnel, soit tu es une diva », a confié l'ancien joueur, visiblement plus adepte du fouet que du câlin. Chacun son truc.