PSG : Rien n’est fait, Ramos hésite entre Paris et Arsenal

PSG : Rien n’est fait, Ramos hésite entre Paris et Arsenal

Icon Sport

Laissé libre par le Real Madrid, Sergio Ramos est annoncé tout proche du Paris Saint-Germain. Mais en réalité, il n’existerait aucun accord entre les Parisiens et le défenseur central qui envisagerait encore de rejoindre les Gunners d’Arsenal.

Et si l’on s’était emballé un peu trop vite pour Sergio Ramos ? Ce jeudi, la radio RMC et le journaliste italien Fabrizio Romano annonçaient l’arrivée imminente de Sergio Ramos au Paris Saint-Germain. Les sources citées évoquaient un terrain d’entente autour d’un contrat de deux ans pour le défenseur central laissé libre par le Real Madrid. Mais de son côté, le média Goal n’a pas les mêmes informations. On apprend cette fois que Sergio Ramos discuterait bien avec le club de la capitale française, mais que les deux parties n’auraient trouvé aucun accord pour le moment.

Deux cadors anglais à l’affût

L’Espagnol continuerait à négocier avec le Paris Saint-Germain et avec ses autres courtisans à qui il réclame ce que le Real Madrid refuserait de lui offrir, à savoir un bail de deux ans. Ainsi, l’ancien joueur du FC Séville et son entourage resteraient ouverts à tous les clubs intéressés. Y compris aux Gunners d’Arsenal qui auraient pris des renseignements sur la situation de Sergio Ramos. Une piste plutôt étonnante sachant que le club londonien ne propose sûrement pas un projet sportif à la hauteur de celui du Paris Saint-Germain.

Chez le huitième de Premier League, l’international espagnol ne disputerait pas la Ligue des Champions, contrairement à Chelsea qui serait également intéressé. Cette indiscrétion servirait-elle de moyen de pression dans ses échanges avec la direction francilienne ? En tout cas, aucun accord ne serait imminent avec le vice-champion de France qui n’aurait pas encore transmis d’offre concrète sur la durée du contrat et le salaire. Reste à savoir si le danger repéré du côté de Londres est réel et suffisamment menaçant pour éloigner Sergio Ramos de Paris.