PSG : Pierre Ménès ne voit pas Paris faire le fier à Liverpool

PSG : Pierre Ménès ne voit pas Paris faire le fier à Liverpool

Photo Icon Sport

Cela faisait longtemps que cela n’avait pas été le cas ces dernières années, mais le PSG n’aura cette saison pas le droit à l’erreur dans la phase de poule de Ligue des Champions.

Le club de la capitale se retrouve avec Naples et Liverpool, qui sont quand même deux formations de gros calibre européen. Autant dire que le premier rendez-vous sera capital, surtout que ce sera dès mardi soir à Anfield pour y affronter Liverpool. Avec d’un côté une équipe parisienne qui ne semble pas forcément prête, et de l’autre une formation des Reds très ambitieuse et qui a encore recruté du lourd cet été. Pour Pierre Ménès, le PSG ne sera pas favori de cette confrontation, et Thomas Tuchel n’aura pas le temps de souffler avec ce premier match de gala qui arrive très tôt.

« Evidemment, la meilleure chance pour la France, sans vouloir faire offense au club de la principauté et à l’OL, c’est une nouvelle fois Paris, qui a hérité d’un groupe difficile avec le finaliste de la saison dernière. Les Reds, auteurs d’un excellent départ en Premier League, ont d’ailleurs dépensé beaucoup plus que le club de la capitale cet été pour se renforcer. Ce sera un vrai test à la fois pour le PSG et Thomas Tuchel (…) Plus que jamais, Paris va tout miser sur son attaque, et on peut penser que Kylian Mbappé, suspendu trois matchs après son carton rouge reçu à Nîmes, sera particulièrement motivé pour ces débuts européens. Et il est évident que tout autre résultat qu’une défaite dans le nord de l’Angleterre serait un excellent départ dans la compétition. Mais il va falloir contrer cette attaque de Liverpool, qui est également le point fort de la formation anglaise avec Mohamed Salah, Sadio Mané et Firmino. Ce premier rendez-vous sera aussi un affrontement de techniciens germaniques entre Tuchel et Klopp, tous deux ex-coachs du Borussia Dortmund. Pour toutes ces raisons, on a hâte d’y être », a rappelé le consultant de Cnews, pour qui la Ligue des Champions démarre fort avec cette affiche.