PSG : Messi la Diva, son clan remet les pendules à l'heure

PSG : Messi la Diva, son clan remet les pendules à l'heure

Icon Sport

La Coupe du monde au Qatar approche et Lionel Messi rêve de soulever le seul trophée qui lui manque dans sa carrière. L'Argentin veut arriver au Qatar en forme et préparé, mais pas quitte à sécher les matchs du PSG.

À l'orée de la Coupe du monde, le peuple argentin rêve d'une nouvelle finale de mondial comme en 2014, mais avec un scénario différent. Toute l'Albiceleste veut voir la Pulga soulever le trophée de la Coupe du monde pour définitivement mettre fin au débat du meilleur joueur de l'histoire du football. Ces derniers jours, alors que la Coupe du monde au Qatar se déroulera dans moins de trois semaines, des rumeurs ont laissé présager que Lionel Messi avait demandé à Christophe Galtier de le laisser au repos pour le dernier match face du PSG avant la trêve internationale. Le clan de Lionel Messi a tenu à répondre à ces rumeurs.

Messi n'a pas demandé à Galtier de sécher le match contre Auxerre

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Leo Messi (@leomessi)

Est-ce que les supporters d'Auxerre vont avoir la chance de voir Messi à l'Abbé-Deschamps le 13 novembre ? C'est possible. Selon les informations de RMC Sport, l'attaquant de 35 ans n'a jamais demandé à son coach de le laisser rejoindre sa sélection plus tôt et de ne pas participer au match de la 15e journée face à la formation de Christophe Pélissier. Néanmoins, si l'Argentin n'a rien demandé à Galtier, il n'est pas impossible que le technicien français laisse Messi se reposer afin d'arriver plus frais à la Coupe du monde qui est l'un des objectifs principaux du natif de Rosario. Cette saison, Messi a déjà disputé 12 matchs avec le PSG et à chaque fois qu'il a été apte à jouer, l'Argentin a systématiquement démarré comme titulaire. Contrairement à Neymar et Mbappé qui ont déjà commencé une rencontre sur le banc. Ce match de repos tant attendu pourrait être celui contre l'AJ Auxerre, ce qui permettrait aussi d'éviter une blessure qui serait vue comme un drame national en Argentine.