PSG : Mbappé pouvait demander plus, Tebas est choqué

PSG : Mbappé pouvait demander plus, Tebas est choqué

Icon Sport

Prolongé en mai dernier, Kylian Mbappé a signé un contrat record au Paris Saint-Germain. Les montants choquent le président de la Liga Javier Tebas, qui continue de réclamer des sanctions contre le club francilien et son patron Nasser Al-Khelaïfi.

Bien que démenties par le Paris Saint-Germain, les informations du quotidien Le Parisien sur la prolongation de Kylian Mbappé font beaucoup parler. D’après le quotidien régional, l’attaquant français a signé le plus gros contrat de l’histoire du sport. Son bail record pourrait lui permettre de gagner 630 millions d’euros brut en trois ans. Ce montant a évidemment alerté Javier Tebas qui n’a pourtant pas l’air surpris.

« On savait que pour que Mbappé reste au PSG, il faudrait le payer très cher, a réagi le président de la Liga dans L’Equipe. Mais connaissant Al-Khelaïfi, cela me paraît peu... Il n'a pas de limites pour accomplir ses objectifs. Le PSG et Al-Khelaïfi ont démontré que l'argent n'est pas leur problème. S'il avait fallu donner 200 millions de plus à Mbappé, ils les auraient donnés. Pourtant, il est impossible avec les normes actuelles que le PSG puisse supporter de telles dépenses. »

Tebas ne veut plus d'amende contre le PSG

« Sur les six ou sept dernières saisons, le PSG a perdu 1 milliard d'euros, a rappelé le dirigeant espagnol. Il rompt l'écosystème du football européen. Comment les autres clubs peuvent-ils être en concurrence avec quelqu'un qui perd 1 milliard d'euros ? C'est compliqué. » Pour non-respect des règles du fair-play financier, le Paris Saint-Germain a écopé d’une amende de 65 millions d’euros, dont 55 millions d’euros avec sursis. Insuffisant pour calmer Javier Tebas.

« La sanction de l'UEFA ? 10 millions d'euros, pour le PSG et Nasser, c'est un café ! Les sanctions doivent être dissuasives et toucher aussi le sportif. Celles qui ont été prises ne le sont pas. Ces pénalités progressives ne fonctionnent pas, il faut sanctionner dès maintenant », a réclamé le patron de la Liga, qui semble demander à l’instance européenne d’exclure le Paris Saint-Germain de la Ligue des Champions.