PSG : Mbappé et Neymar ennemis, une fake-news délirante

PSG : Mbappé et Neymar ennemis, une fake-news délirante

Icon Sport

Au PSG depuis juillet 2019, Ander Herrera a découvert à Paris un vestiaire uni autour des deux grandes stars du club, Neymar et Kylian Mbappé.

Avant de débarquer au Paris Saint-Germain, l’international espagnol s’était cependant renseigné sur l’ambiance au sein du club parisien. Dans une interview accordée à Marca, Ander Herrera a confié qu’il avait quelques craintes avant de signer au PSG, dans la mesure où il avait entendu un certain nombre de rumeurs au sujet de clans et de rivalités entre Neymar et Kylian Mbappé. En mettant les pieds dans les vestiaires du Camp des Loges et du Parc des Princes, l’ex-couteau suisse de Manchester United a rapidement compris qu’il ne s’agissait que de rumeurs infondées. De plus, il estime que Kylian Mbappé et Neymar, amis et très proches au PSG, ont de grandes chances de rester alors que leurs contrats respectifs expirent en juin 2022.

« Je veux me concentrer sur le fait de profiter de chaque journée et de réaliser des choses importantes ensemble. Et bien sûr, je veux qu'ils continuent avec nous. Le PSG a créé une structure autour d'eux pour réaliser toutes ses ambitions footballistiques. Je crois sincèrement qu'ils sont heureux, convaincus de ce projet et qu'ils veulent rester. J’ai été surpris en bien. Avant d'arriver, vous vous renseignez sur votre nouveau club. Chaque jour, je lisais des mauvaises nouvelles. Que les Brésiliens avaient des problèmes avec les Français, que le staff technique avait des problèmes avec je ne sais qui, que Mbappé ne s'entendait pas avec Neymar... J'arrive ici et je trouve une équipe qui se réunit chaque semaine pour manger, je découvre que les entraînements sont très bons et que l'un des meilleurs amis de Neymar dans le vestiaire était Mbappé. Je me suis alors interrogé sur ce que j'avais lu ou si j’étais arrivé dans un endroit différent » a jugé Ander Herrera, dont les propos ne manqueront pas de rassurer les supporters et les observateurs du Paris Saint-Germain.