PSG : Marquinhos pleure encore, Paris tremble

PSG : Marquinhos pleure encore, Paris tremble

Icon Sport

Si Neymar a été affecté par l'élimination brésilienne au Mondial, c'est encore plus vrai pour Marquinhos. Le défenseur du PSG a été impliqué sur le but croate avant de manquer son tir au but. Des traces indélébiles similaires à celles de Madrid en mars dernier.

Une aura et une confiance en berne pour Marquinhos. Le défenseur central brésilien n'est plus l'élément infaillible qu'il était quelques saisons auparavant au PSG. Si son niveau global reste loué, il est bien plus critiqué pour ses prestations dans les matchs à enjeu. Preuve en est la saison dernière où il est passé au travers de son match retour à Bernabeu avec une relance ratée sur le troisième but et une frappe déviée sur le deuxième. Cela l'avait personnellement affecté, occasionnant des performances en déclin sur les derniers mois de la saison.

Marquinhos en déprime 6 mois, le pronostic terrible

Alors quand le scénario semble se répéter à l'identique, on peut craindre le pire pour le PSG. En quart de finale face à la Croatie, Marquinhos a vécu le même cauchemar que face aux Merengues neuf mois avant. Il a dévié la frappe de Petkovic sur l'égalisation croate avant de manquer le dernier tir au but synonyme d'élimination pour la Seleçao. Une désillusion collective et individuelle qui fragilise le mental du capitaine du PSG. Yacine Hamened, suiveur du club pour le site Paris United, le craint fortement au vu de l'après Real-PSG compliqué du joueur.

« Il n’y a pas de certitudes, on ne peut pas savoir à l’avance comment un joueur va réagir. Après, il y a des éléments parfois qui te permettent de dire : « Bon, voilà dans le passé ce qu’il y a eu ». Effectivement, Marquinhos le problème c’est que tout ce qu’on a en tête c’est son match raté à Madrid alors qu’il avait été très bon depuis le début de saison et, finalement, le temps qu’il a mis à se remettre de ce match. Sa fin de saison, son début de saison cette année...C’est compliqué de se dire : « Non, c’est bon, ça va aller, il va lui falloir 2-3 semaines pour se remettre dedans ». Je ne peux pas dire cela parce que malheureusement le dernier exemple en date il n’est pas positif », a t-il développé dans une vidéo. Six mois pour reprendre ses esprits ? Bien trop pour le joueur et le PSG qui devront faire face au Bayern dès février. Autant dire que Christophe Galtier devra trouver les mots justes pour son capitaine et très rapidement.