PSG : Les détails de l’opération Areola dévoilés

PSG : Les détails de l’opération Areola dévoilés

Alphose Areola s'est engagé pour West Ham cette semaine, et si tout se passe bien cette saison, le PSG pourrait réaliser une très belle opération. 

Avec quasiment 10 gardiens sous contrat, le Paris SG se prépare à laisser partir des joueurs à ce poste dans les prochaines semaines. Cela a commencé avec Garissone Innocent, prêté à Vannes en N2, mais surtout Alphonse Areola, qui a rejoint West Ham. C’était le souhait premier du portier international, qui n’envisageait qu’une suite de carrière dans un club londonien, et qui a la chance de voir que la capitale anglaise regorge de formations de très haut niveau. Areola s’est donc engagé chez les Hammers sous la forme d’un prêt, mais avec de belles perspectives financières pour le PSG. Tout d’abord, la quasi-totalité de ses 700.000 euros de salaire mensuel seront pris en charge par les Claret and Blue. Mais la négociation a surtout porté sur le montant du prêt, et l’éventuelle levée de l’option d’achat définitive.

14 ME au final ?

Et selon CBS, Leonardo s’en est plutôt bien tiré. Sous contrat jusqu’en 2023, Areola sera acheté définitivement en 2022 s’il dispute un certain nombre de matchs. Le chiffre précis n’a pas été donné, mais selon le média américain, il sera facilement atteignable si le gardien français affiche la forme qui était la sienne du côté de Fulham la saison passée. L’ancien dernier rempart de Lens, Bastia ou du Real Madrid sera en concurrence avec Lukasz Fabianski, qui était le numéro 1 des Hammers la saison passée, mais a récemment eu 38 ans tout de même. Si Areola atteint donc le nombre de matchs nécessaires à la levée automatique de son option d’achat, le PSG récupèrera 12 ME. A cela s’ajoute les 2 ME de son prêt payant, et Paris réalisera ainsi une vente à 14 ME pour un joueur formé au club et qui avait encore deux ans de contrat. Une vente correcte pour Leonardo, adepte des prêts pour parfois obtenir gain de cause dans des achats, et qui voit aussi les avantages de ce système sur les ventes. Il reste désormais à Areola de s’imposer à West Ham, sous peine de revenir au Paris SG dans un an. C’est aussi le risque de ce genre d’arrangement, même si le pur parisien espérera que ce sixième prêt dans sa carrière, sera le dernier.