PSG : Le Qatar mauvais payeur, Kylian Mbappé dégoûté

PSG : Le Qatar mauvais payeur, Kylian Mbappé dégoûté

Icon Sport

Le PSG a réussi un très joli coup il y a quelques mois en prolongeant Kylian Mbappé. Mais le champion du monde serait déjà agacé du comportement du club de la capitale. 

En fin de saison dernière, le PSG annonçait en grande pompe la prolongation de contrat de Kylian Mbappé. Une prolongation quelque peu surprise au vu des informations insistantes qui annonçaient le champion du monde signer au Real Madrid. En plus du projet sportif et de quelques avantages concernant ses droits à l'image, Mbappé aurait négocié un énorme contrat pour continuer l'aventure dans la capitale. Sa prime à la signature tournerait autour des 150 millions d’euros et son nouveau salaire, autour des 55 millions d'euros par saison. Mais apparemment, le PSG a pris quelques largesses quant au versement de cet argent. 

Une affaire de gros sous avec Mbappé 

L'Equipe indique en effet que fin septembre, le club francilien n'avait toujours pas payé une grosse partie du salaire de Kylian Mbappé. Un retard qui a fini par être rattrapé mais qui a provoqué pas mal de frustrations pour le joueur de 23 ans. C’est aussi pour cette raison que Mbappé avait émis des envies de départ en privé en octobre, toujours selon L'Equipe. Outre ces problèmes de salaire, l'armée numérique que le PSG aurait employée pour mettre à mal certains comptes et noms sur Twitter, aurait aussi agacé Mbappé. Depuis, tout semble plus ou moins rentré dans l'ordre et c'est un Kylian Mbappé souriant et efficace qui a fait le bonheur du PSG.

Après la Coupe du monde 2022 au Qatar, le champion du monde devra ensuite enchainer avec Paris. Et un énorme choc l'attend lui et ses partenaires contre le Bayern Munich en Ligue des champions. Nul doute qu'une nouvelle désillusion sur la scène européenne pourrait de nouveau menacer l'avenir de Mbappé dans la capitale, lui qui est toujours annoncé dans les petits papiers du Real Madrid. Au niveau de son nouveau bail, 2024 + 1 année en option est désormais avancé. Mais nul doute que le PSG, en cas de départ de Mbappé, y trouvera largement son compte financièrement parlant.