PSG : Le plan parfait de Luis Campos s'écroule, ce retour va coûter cher

PSG : Le plan parfait de Luis Campos s'écroule, ce retour va coûter cher

Icon Sport

Parti cet été à la Juventus de Turin en prêt, Leandro Paredes n'arrive pas à convaincre les dirigeants italiens qui prévoient de renvoyer le milieu de terrain au PSG en juin prochain.

Avec les arrivées de Vitinha, Renato Sanches, Fabian Ruiz et Carlos Soler au milieu de terrain, le PSG a fait comprendre à Paredes qu'il n'avait plus sa place dans l'équipe. Luis Campos a alors envoyé l'Argentin dans un club compétitif pour continuer de l'observer. Mais dans une Juventus en grande difficulté à cause d'un début de saison catastrophique, Paredes peine à se montrer en Italie. Malgré l'absence de Paul Pogba au milieu de terrain, le joueur de 28 ans est barré par la concurrence. Blessé pendant plusieurs semaines, Paredes est passé dernière les jeunes Fagioli et Miretti dans la hiérarchie au milieu de terrain. Aux yeux de Massiliano Allegri, Paredes ne s'inscrit pas dans la durée à la Juventus.

La Juventus ne veut plus de Paredes, le PSG non plus

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Juventus (@juventus)

Selon les informations de la Gazzetta dello Sport, Paredes est en train de perdre sa place à la Juventus qui ne songerait pas à activer l'option d'achat fixée à 22,6 millions d'euros, dans son prêt. La Veille Dame n'est pas disposée à dépenser une telle somme pour s'offrir les services du milieu de terrain. L'ancien joueur du Zénit Saint-Pétersbourg devrait revenir au PSG à la fin de la saison. Malheureusement pour l'international argentin (46 sélections) Luis Campos n'est pas disposé à lui trouver une place de titulaire au PSG. Le directeur sportif portugais ne veut pas du natif de San Justo et fera en sorte de trouver une porte de sortie à Paredes. Sous contrat jusqu'en juin 2024 avec le club de la capitale, le joueur formé à Boca Juniors est évalué à 15 millions d'euros et le transfert à la Juventus aurait contenté les dirigeants parisiens. Mais selon la Gazzetta, les conditions pour lever l'option d'achat sont compliquées, et devraient provoquer un retour de l'embarrassant Leandro Paredes l'été prochain.