PSG : La guerre avec Neymar, le Barça n’en pouvait plus

PSG : La guerre avec Neymar, le Barça n’en pouvait plus

Icon Sport

Dans un communiqué officiel publié lundi, le FC Barcelone a annoncé la fin de ses litiges juridiques avec Neymar.

Le club blaugrana a confirmé avoir « signé un accord transactionnel afin de mettre fin aux actions de justice en cours des deux côtés : trois plaintes aux prud'hommes et une procédure civile ». Pour rappel, Neymar et le FC Barcelone étaient en conflit car le Brésilien devait percevoir la somme de 64 ME après sa prolongation de contrat en 2016. Or, le Barça n’a versé que 20 ME à Neymar, le restant de la somme ayant été bloquée après le départ de l’international auriverde à Paris. Afin de justifier le non-paiement du reste de la somme, Barcelone a avancé l’argument de la « prime de fidélité », non respecté par Neymar avec le transfert au PSG pour 220 ME en juillet 2017.

Elu à la présidence du FC Barcelone en mars, Joan Laporta avait pour objectif de mettre fin à ce feuilleton épuisant et onéreux. « C'était une mauvaise chose pour tout le monde, c'est bien que ce soit terminé » confie un proche de Neymar à L’Equipe. Du côté du FC Barcelone, un dirigeant explique que la guerre avec la star du PSG avait assez duré. « Cela faisait trop longtemps que ça durait, beaucoup d'énergie dépensée pour rien » explique un dirigeant, pour qui l’énergie dépensée dans ce feuilleton juridique était inutile. Un problème de moins pour Neymar, qui n’en a toutefois pas terminé avec ses déboires judiciaires en Espagne. Et pour cause, un procès pour opération frauduleuse élaborée lors de son transfert de Santos à Barcelone en 2013 doit se tenir dans les prochaine semaines. La star du PSG et son entourage sont accusés d’avoir falsifié le montant réel de son transfert aux dépens du fond d’investissement DIS, qui possédait 40 % des droits d’image de Neymar à l’époque.