PSG : Hakimi s'offre un avocat XXL, c'est Mohamed Henni

PSG : Hakimi s'offre un avocat XXL, c'est Mohamed Henni

L'international marocain du Paris Saint-Germain a été sifflé tout au long du Trophée des champions joué à Tel-Aviv, Hakimi étant évidemment ciblé pour une récente prise de position pro-Palestine.

En décidant de confier à Israël l’organisation du Trophée des champions, la Ligue de Football Professionnel ne s’attendait probablement pas à être rattrapée par des soucis politiques. Et c’est à l’occasion du premier match diffusé par Amazon Prime Video que cela s’est déroulé. En effet, il fallait être sourd pour ne pas entendre qu’à chaque fois qu’Achraf Hakimi touchait le ballon, il était sifflé. Non pas que l’ancien joueur de l’Inter soit mauvais, au contraire il a été très bon avec le Paris Saint-Germain, mais c’est un message diffusé le 10 mai dernier sur son compte Twitter qui agacé le public de Tel-Aviv. En effet, Hakimi avait affiché un « #FreePalestine » qui n’a pas été du goût de la population israélienne, laquelle l’a fait savoir de manière sonore.

Après le match, de nombreuses voix se sont élevées pour contester ce choix de la Ligue de Football Professionnel d’avoir fait jouer ce LOSC-PSG en Israël compte tenu de la situation politique. « Le match et son résultat passent au second plan: force à Achraf Hakimi. Un joueur ne devrait jamais être sifflé et hué parce qu’il prend position pour la liberté. Et on se répète, même si pas surpris: choix désastreux de la LFP d’organiser sa compét’ là-bas », a lancé Hugo Guillemet, journaliste de L’Equipe, tandis que l’indignation se propageait via les réseaux sociaux. « Franchement, la LFP devrait avoir honte et a beaucoup de compte à rendre après le comportement irrespectueux », « C'est quand même très bancale et surprenante la décision prise par la LFP d'organiser ce Trophée des Champions en Israël, sachant qu'il y aurait (peu importe les deux équipes) une grande probabilité pour que beaucoup de joueurs soient concernés. Terrible soirée pour Hakimi... », tels étaient quelques-uns des messages les moins désagréables à l'encontre de ceux qui ont décidé de faire disputer cette rencontre en Israël. 

Mohamed Henni frappe fort

Mais, sans accuser la Ligue de Football Professionnel, le mot de la fin est venu de Mohamed Henni. « Les supporters qui siffle Hakimi à chaque ballon c’est scandaleux les conflits et la politique n’ont rien à faire dans un stade, le foot n’a pas d’origine pas de drapeau pas de frontière, ce sport a toujours rassemblé faisons en sorte que ça continue », a lancé avec philosophie le célèbre youtubeur, qui a pris la défense d'un joueur du Paris Saint-Germain, ce qui est suffisamment rare pour être signalé. De son côté, la Ligue de Football Professionnel n'a pas du tout réagi à ces sifflets à l'encontre du joueur marocain du PSG, tandis que Mauricio Pochettino expliquait lui avoir parlé de tout cela avec son défenseur sans vouloir en dire plus sur la nature de ces échanges.