PSG : Donnarumma-Navas, premier coup de chaud

PSG : Donnarumma-Navas, premier coup de chaud

Il y a encore beaucoup d’absents au Paris SG pour le match de vendredi soir face à Brest. Mais Keylor Navas et Gigio Donnarumma seront déjà en concurrence. 

C’est sans de nombreux internationaux que le PSG va se présenter en Bretagne, avec notamment les superstars que sont Neymar et Messi au repos en raison de leur reprise tardive. En revanche, au poste très spécifique de gardien de but, les deux premiers choix pour la saison à venir seront là. Keylor Navas continuera sur sa lancée, mais Gianluigi Donnarumma fera son apparition dans le groupe parisien. Mauricio Pochettino a jugé que le portier italien était déjà affuté et prêt à prendre part à une rencontre, même s’il ne fait aucun doute que le dernier rempart arrivé cet été du Milan AC débutera sur le banc de touche.

Ce sont surtout les fondations d’une rivalité qui va durer toute la saison qui seront ainsi posées à Francis-Le-Blé. Pour l’instant, le choix est facile, et le Costaricien va connaitre une nouvelle titularisation en raison de sa reprise avec le groupe depuis le départ. Mais L’Equipe se penche sur ce duel qui va forcément alimenter les chroniques. Avoir deux gardiens d’un tel niveau est assez rare, et génère en général des tensions à un poste où la concurrence totale est rare. Il est de coutume de dire qu’il vaut mieux un titulaire indiscutable et une doublure, afin d’apporter la sérénité nécessaire à cette mission de gardien de but.

Ce n’est pas le cas au Paris SG, où Mauricio Pochettino a prévenu que la concurrence serait totale, et que seul le meilleur jouerait, peu importe qui c’est. La période de début de saison est donc décisive, et surtout tendue. Le quotidien sportif explique que Keylor Navas est beaucoup plus nerveux qu’à l’habitude, même s’il n’y a aucune tension particulière avec Donnarumma. Et L’Equipe de rappeler que l’Italien pourrait aussi muscler son discours si jamais il devait s’asseoir pendant plusieurs semaines sur le banc de touche à attendre « l’erreur » de l’ancien du Real Madrid. Une situation assez bizarre et qui ne laisse pas le vestiaire indifférent, où Navas a le soutien total de ses coéquipiers après une saison il faut bien le dire remarquable. Autant dire que Mauricio Pochettino va devoir la jouer fine sur ce sujet sensible au PSG.