PSG : Deux Américains et un européen, qui est l'actionnaire mystère ?

PSG : Deux Américains et un européen, qui est l'actionnaire mystère ?

Icon Sport

Nasser Al-Khelaïfi l'a récemment confirmé, le PSG est en vente. Ou plutôt une partie de son capital. Le club parisien a déjà entamé des discussions avec plusieurs investisseurs étrangers.

Après avoir racheté le PSG en 2011 pour 70 millions d'euros, Qatar Sports Investments (QSI) cherche désormais un fonds d'investissement minoritaire pour racheter des parts du club. Pendant que l'OL est en train de passer sous pavillon américain, le PSG attire également les milliardaires des États-Unis. Selon les informations de Bloomberg via une personne ayant connaissance des discussions, trois investisseurs sont actuellement en négociations avec le club de la capitale pour racheter 7,5 à 15 % du PSG. Le média affirme que parmi les trois investisseurs, deux sont d'origines américaines et un est un Européen. Si l'identité de ces mystérieux investisseurs n'a pas encore été dévoilée, Paris avance bien sur le dossier et compte finaliser une vente courant du premier semestre de 2023.

Le PSG éponge de ses dettes

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Paris Saint-Germain (@psg)

Le PSG est aujourd'hui l'un des clubs les plus attractifs et performants d'Europe. Au niveau des ambitions, elles n'ont aucune limite. Dans une interview pour le Financial Times, Nasser Al-Khelaïfi avait confié que le PSG était évalué à 4 milliards d'euros. Une énorme progression depuis plus de 10 ans. Mais si Paris est l'un des meilleurs clubs européens, il est également l'un des plus dépensiers. Depuis l'arrivée des Qataris, Paris a dépensé 1,6 milliard d'euros sur le marché des transferts pour faire venir entre autre Neymar et Kylian Mbappé. Le PSG souhaite donc éponger ses dettes avec une rentrée d'argent importante. La solution de vendre une partie du capital a donc été prise par la direction parisienne. Plusieurs centaines de millions d'euros, on évoque une somme dépassant les 300 millions d'euros, pourraient venir renflouer les caisses du PSG si cette vente arrive à être actée. Reste désormais à connaître qui sera ou seront le/les futur(s) investisseur(s).