PSG : Ce titi terrorisé par Zlatan Ibrahimovic

PSG : Ce titi terrorisé par Zlatan Ibrahimovic

Photo Icon Sport

Ancien espoir du centre de formation du PSG, Alec Georgen évolue désormais à l’US Avranches en National. Malgré son échec à Paris, le défenseur en garde quand même de jolis souvenirs, dont un avec Zlatan Ibrahimovic.

En janvier 2017, dans un match de Coupe de la Ligue, Alec Georgen avait fait ses grands débuts chez les professionnels sous le maillot du PSG. Mais cette première apparition avec Paris restera sa dernière, puisque le latéral droit n’a ensuite plus porté la tunique francilienne. Passé par les Pays-Bas, le joueur de 21 ans a rejoint Avranches en 2019. Malgré un passage plutôt délicat chez les pros, Georgen a tout de même été dans un rêve éveillé entre 2015 et 2018. Une période lors de laquelle il a notamment croisé le chemin de Zlatan Ibrahimovic, la première grande star du PSG version qatarie. Et le moins que l’on puisse dire c’est que le géant suédois a laissé une trace indélébile dans la mémoire du jeune parisien.

« Une fois, lors d’un exercice, je fais deux touches au lieu de trois. Du coup, deux fois, le jeu s’arrête et Zlatan me reprend, mais sévèrement. En fronçant les sourcils et en me regardant de bas en haut (rires). Quand on a 16 ans, que l’on vient d’arriver chez les pros et que Zlatan te reprend comme ça et qu’après, il te regarde de travers… C’est impressionnant. Cela montrait l’exigence qu’il fallait avoir et je pense qu’il le faisait aussi pour me mettre directement dans le bain. Comme pour dire : ‘T’arrives chez les pros, c’est un autre monde, réveille-toi !’. Il me dit quelque chose comme : ‘Petit, c’est pas deux touches, mais trois’. Et il compte en même temps sur ses doigts. Tout ça avec sa grosse voix, son sourcil levé et en me fixant de bas en haut. Puis il est parti en me regardant un peu de côté », a expliqué, sur Foot Mercato, Georgen, qui estime donc que le deuxième meilleur buteur de l'histoire du PSG a marqué les jeunes joueurs avec son professionnalisme et son exigence.