PSG-ASM : Daniel Riolo conquis par les poignées de mains de Macron

PSG-ASM : Daniel Riolo conquis par les poignées de mains de Macron

Icon Sport

Avant la finale de la Coupe de France entre le PSG et Monaco mercredi soir, Emmanuel Macron a salué tous les joueurs comme le veut la tradition.

Certains présidents expédiaient le plus rapidement possible ce petit défilé d’avant-match, durant lequel les entraîneurs et les capitaines présentent au chef de l’Etat les joueurs de leur équipe. C’est tout le contraire pour Emmanuel Macron, qui a par ailleurs évoqué le retour de Benzema en Equipe de France, absolument pas pressé et qui a pris le temps de glisser un mot à chacun des Parisiens et des Monégasques. Une attitude qui a particulièrement plu à Daniel Riolo, lequel a dit un mot à ce sujet sur l’antenne de RMC après la victoire du Paris Saint-Germain face à l’ASM (2-0) grâce aux buts de Kylian Mbappé et de Mauro Icardi.

« Je dois dire que je suis très attaché à la tradition de la finale de la Coupe de France avec le Président de la République sur la pelouse. Cette tradition avait été abandonnée en raison des sifflets pendant longtemps par plusieurs présidents. Moi je trouve ça bien, que le stade manifeste ou pas. Je trouve que pour une finale, respecter l’institution, ça peut s’entendre. C’est quelque chose qui se fait également en Angleterre, ça a toujours fait partie de notre tradition en France et je trouve ça très bien. Emmanuel Macron pousse le truc plus loin que les autres car il prépare des fiches (sur les joueurs), il reste longtemps sur chaque joueur. Lui, il va plus loin, il est allé dans l’intime avec Paredes, c’est classe ce qu’il a fait » a glissé Daniel Riolo, très attentif à la vie politique de la France et qui a apprécié l’attitude d’Emmanuel Macron avant la rencontre. Après le match, le chef de l’Etat était de nouveau sur le devant de la scène, là aussi comme le veut la tradition, en remettant de ses propres mains la Coupe de France au capitaine du vainqueur, à savoir Marquinhos pour le PSG.