PSG : Al-Khelalfi jubile, le fair-play financier zappé par des chiffres énormes !

PSG : Al-Khelalfi jubile, le fair-play financier zappé par des chiffres énormes !

Photo Icon Sport

Le président du Paris Saint-Germain se souviendra longtemps de cette semaine de février 2019. En effet, entre les menaces du fair-play financier, les blessures de Neymar Jr et d'Edinson Cavani, Nasser Al-Khelaifi pouvait faire grise mine à l'entame de la partie la plus compliquée de la saison. Mais en l'espace de quelques jours, le ciel s'est subitement éclairci au-dessus du PSG, la victoire de mardi soir contre Manchester United à Old Trafford précédant l'annonce de la très prochaine décision du Tribunal Arbitral du Sport. Sauf surprise, le TAS va donner raison au Paris SG contre la décision de l'UEFA en septembre de réétudier les comptes de Paris qui avaient été validés trois mois avant.

Cela n'empêche pas le Paris Saint-Germain de devoir faire attention à ses investissements, mais dans le même temps d'autres chiffres tendent à prouver que là aussi cela va de mieux en mieux pour le club de la capitale. Car si en fin de saison le PSG devra se priver du contrat avec Qatar Tourism Authority, qui a rapporté 58ME, et devra également trouver un successeur à Emirates, qui lâchait 30ME par an pour le sponsoring maillot, les rentrées financières sont supérieures à celles prévues. Selon L'Equipe, la vente des billets au Parc des Princes fait encore un bond en avant, et avec la perspective de passer ce tour de Ligue des champions, le Paris SG pourrait atteindre des recettes d'un montant stratosphérique de près de 120ME, record absolu. De même, le merchandising atteint un niveau record, la vente des maillots du PSG dépassant le million d'unités, tandis que le partenariat signé avec Nike et Michael Jordan provoque un engouement inouï, les équipements mis en vente cette semaine étant déjà tous achetés ou presque.