PSG : Al-Khelaifi attaque Mediapart pour « faux et usage de faux »

PSG : Al-Khelaifi attaque Mediapart pour « faux et usage de faux »

Photo Icon Sport

En s'appuyant sur un courrier datant de 2011 et à priori signé de Nasser Al-Khelaifi sur un papier à en-tête de la société Oryx QSI, Mediapart a accusé le président du Paris Saint-Germain d'avoir exigé du Qatar le paiement d'une commission à l'agent de Javier Pastore, lorsque ce dernier a signé au PSG la même année. De même, ce document remet en cause la défense de NAK devant le juge en charge du dossier de l'attribution des championnats du monde d'athlétisme au Qatar, puisque le dirigeant qatari affirmait n'avoir aucun rôle décisionnaire au sein d'Oryx QSI au moment des faits. Mais ce lundi soir, l'avocat de Nasser Al-Khelaifi a annoncé que ce dernier portait plainte pour « faux et usage de faux » contre Mediapart, affirmant que ce courrier était bidonné.

« Nous allons déposer plainte pour faux et usage de faux. Ce sont des méthodes inacceptables. Mediapart a refusé de nous le communiquer, soi-disant à cause du secret des sources, et ils le publient juste après, constate Maître Francis Szpiner, qui réfute également un quelconque mensonge fait par Nasser Al-Kelhaifi lorsqu’il a été interrogé par le juge Van Ruymbeke il y a quelques semaines au sujet de ses liens avec Oryx QSI. La déclaration de mon client est exacte. Nous donnons au juge des documents certifiés par les autorités qataries, à quelle date Nasser al-Khelaïfi a été dans cette société, à quelle date il n’y était pas, qui a le pouvoir et qui est actionnaire. Il n’a jamais eu la possibilité de faire le virement et le seul document qui contredise sa version est un faux. » Certains estiment que la guerre diplomatique entre le Qatar et l'Arabie Saoudite donne lieu à de nombreux coups tordus, et ce dernier épisode pourrait en être la preuve.