PSG : Cassure dans le vestiaire, Tuchel sous pression !

PSG : Cassure dans le vestiaire, Tuchel sous pression !

Photo Icon Sport

Bien qu’il possède l’image d’un entraîneur proche de ses joueurs, Thomas Tuchel est loin de faire l’unanimité au sein du vestiaire du Paris Saint-Germain.

Malgré la victoire, la finale de la Coupe de France face à Saint-Etienne a mis en évidence quelques carences inquiétantes du Paris Saint-Germain, alors que le choc face à l’Atalanta Bergame arrive à grands pas. Très justes physiquement, les hommes de Thomas Tuchel n’ont pas survolé la rencontre face aux Verts, malgré une supériorité numérique acquise dès la première mi-temps à la suite du carton rouge reçu par Loïc Perrin. Techniquement, les partenaires de Neymar n’ont par ailleurs pas montré grand-chose sur le plan offensif. Ce qui met en évidence des manques importants dans l’approche des matchs par Thomas Tuchel selon Le Parisien.

Le média affirme par exemple que certains joueurs du Paris Saint-Germain regrettent des « consignes un peu scolaires » qui reposeraient sur le simple fait de donner la balle plus rapidement possible à Neymar et à Kylian Mbappé et après… « on verra ». Dans ses colonnes, le média affirme par ailleurs que certains joueurs dont Idrissa Gueye regrettent le manque d’intensité aux entraînements et le fait que les entraînements ne soient pas assez portés sur les pressings adverses. Résultat : dès que le PSG est un petit peu chahuté, comme ce fut le cas face à Saint-Etienne, le champion de France se retrouve en grosse difficulté. Enfin, certains joueurs estiment que la concurrence est « tronquée pour beaucoup » de joueurs. Le cas de Pablo Sarabia, excellent à chaque fois qu’il est utilisé mais qui n’est pas plus qu’un joker de luxe aux yeux de Thomas Tuchel, interpelle. Tout comme la situation de Thiago Silva, toujours titulaire malgré un niveau en baisse et une fin de contrat dans quelques semaines. Autant de points sur lesquels Thomas Tuchel devra répondre et se justifier, alors qu’il semble certain que rien ne lui sera pardonné en cas d’échec face à Lyon ou l’Atalanta.