Mercato : Chelsea veut aussi sa Dream Team et vient plomber le PSG

Mercato : Chelsea veut aussi sa Dream Team et vient plomber le PSG

À la recherche d’un nouvel attaquant en vue de la saison prochaine, le Chelsea de Thomas Tuchel est prêt à jouer un vilain tour au PSG en prenant les devants dans le dossier Erling Haaland.

Tout le monde le sait, le club de la capitale française devrait perdre Kylian Mbappé lors de la prochaine intersaison. Enfin, si le champion du monde ne prolonge pas son contrat à Paris, et si le Real est toujours prêt à lui offrir un pont d’or pour en faire le nouveau galactique de Madrid. En cas de départ de Mbappé, le PSG serait forcément en quête d’un énorme remplaçant. Et le nom d’Erling Haaland figure logiquement en haut de la liste de Leonardo. Dans le dossier de l’attaquant norvégien, la concurrence sera toutefois féroce pour Paris. Car en plus du Real Madrid ou de Manchester City, le buteur de Dortmund est désormais dans le viseur de Chelsea. En effet, selon les informations de 90 Min, les Blues veulent aussi tenter le coup pour Haaland.

Tuchel veut Haaland, le PSG ne va pas aimer

En quête d’un autre buteur, en plus de Romelu Lukaku, qui fait pourtant déjà le bonheur de Chelsea depuis l’été dernier, Thomas Tuchel aimerait bien ajouter Haaland dans son effectif de stars. Autant dire que l’entraîneur allemand, passé du PSG à Stamford Bridge en 2021, se prépare à jouer un sale coup à son ancien club. Tout simplement car la formation basée au Parc des Princes considère le goleador du BvB comme le successeur idéal de Mbappé. Surtout que le joueur de 21 ans sera disponible contre un chèque compris entre 75 et 90 millions d’euros lors du prochain mercato d’été. Mais à ce prix-là, tous les grands clubs européens vont se jeter sur lui. Pour empocher la mise et ainsi convaincre le duo Haaland - Mino Raiola, Paris devra donc mettre le paquet. Si Mbappé venait à partir libre au Real Madrid, le PSG aurait en tout cas le champ libre au niveau salarial pour proposer un bail XXL à Haaland, histoire d’assurer l’avenir offensif parisien sur les dix prochaines années, sachant que Neymar et Lionel Messi sont plus sur la fin.