Le PSG ne respecte pas la Ligue 1, il accuse !

Le PSG ne respecte pas la Ligue 1, il accuse !

Icon Sport

Mercredi soir, le PSG n’a pas eu besoin de forcer son talent pour venir à bout d’une faible équipe d’Angers, lanterne rouge du championnat (2-0).

Pour son retour à la compétition après son sacre à la Coupe du monde, Lionel Messi a inscrit un but et le Paris Saint-Germain s’est contenté d’une victoire tranquille et sans saveur. Globalement, le manque d’intensité de cette rencontre entre le premier et le dernier ressort dans les analyses au lendemain de cette victoire parisienne contre le SCO (2-0). La faute à Angers, bien trop attentiste et qui n’a pris aucune initiative au Parc des Princes mercredi soir, mais pas uniquement. Sur le plateau de la Chaîne L’Equipe, Johan Micoud s’est montré très sévère et bien plus exigeant avec le Paris Saint-Germain. Et pour cause, l’ancien milieu de terrain du Werder Brême et de l’Equipe de France estime que dans ce genre de match facile, le PSG doit se forcer à mettre plus d’intensité et à mettre de véritables raclées à ses adversaires.

Johan Micoud pas tendre avec le PSG

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Paris Saint-Germain (@psg)

« Tous les ans, on dit la même chose avec le PSG. J’avais trouvé au mois de septembre que quelque chose se passait avec cette équipe, mais c’est vraiment retombé. On arrive en janvier, premier match contre le dernier… Je vois des matchs, dans d’autres championnats, avec d’autres équipes, où lorsqu’ils jouent le dernier, ils le respectent plus que ce que fait le PSG. Je ne sais pas si c’est un manque de respect, mais c’est une attitude de suffisance où ils font le job mais rien de plus. Le manque d’intensité est aussi dû à l’adversaire, quand je vois Angers qui est dernier et qui vient au PSG pour faire ça… tu peux tenter quelque chose quand même » a analysé Johan Micoud, dont l’analyse était globalement partagée par tous ses camarades sur le plateau de la Chaîne L’Equipe. De toute évidence, le PSG sera confronté à une tout autre adversité dimanche soir sur la pelouse de Rennes. Un choc de Ligue 1 qui fera le plus grand bien à Lionel Messi et à ses coéquipiers à un mois du gros test contre le Bayern Munich en Ligue des Champions.