Le PSG ne fait pas « bander » un président de L1

Le PSG ne fait pas « bander » un président de L1

Photo Icon Sport

Le Stade de Reims a fait un grand pas vers le maintien en s’imposant samedi soir contre Evian-Thonon-Gaillard, mais le club champenois va devoir assurer cela samedi prochain face à Rennes. Car pour le compte du dernier match de la saison, Reims se déplacera au Parc des Princes pour y défier le Paris Saint-Germain et si les choses tournaient au vinaigre, alors le président Caillot pourrait peut-être regretter les propos tenus à l’encontre du très probable champion de France. En effet, le patron du Stade de Reims n’aime pas réellement la manière dont le PSG domine la Ligue 1 et dans l’Equipe il y va franco.

« C’était trop écrit, ça manque d'émotion. Ce PSG ne me fait pas bander. C'est le triomphe du foot business et ce n'est pas ma conception du football. Il faut faire attention car, s'ils écrasent trop le Championnat, à un moment donné, on va se couper de la base populaire. Voir le PSG mettre des 6-0 ou des 6-1 , ça ne me dit rien », explique Jean-Pierre Caillot, qui ne doit cependant pas oublier que son stade affiche complet quand le Paris Saint-Germain se déplace avec ses stars, ce qui a été loin d’être le cas pour les autres rencontres à Delaune cette saison. Visiblement les spectateurs aiment bien cela quand même…