Le plan B du Qatar si Zidane ne vient pas, ce n’est pas Galtier !

Le plan B du Qatar si Zidane ne vient pas, ce n’est pas Galtier !

Le Paris Saint-Germain, via son propriétaire qatari, cherche à tout prix à convaincre Zinedine Zidane de signer. Il faut bien réfléchir à un plan B en cas d’échec. 

Futur directeur sportif, probablement avec le titre de conseiller, du Paris Saint-Germain, Luis Campos sait déjà qu’il n’aura pas la main sur tout à Paris. Depuis que son nom est cité avec insistance pour intégrer l’organigramme du PSG, le Portugais est pressenti pour gérer le vestiaire, être un garant plus sévère de l’institution auprès de l’équipe première, et s’occuper bien évidemment des transferts. Dans les deux sens. En ce qui concerne le choix de l’entraineur, Luis Campos milite pour la venue de Christophe Galtier, avec qui il a collaboré du côté de Lille, et dont il sait que l’entente avec ses principes sera parfaite au niveau du terrain. Ce n’est pas du tout le plan du Qatar. 

Emmanuel Macron, comme avec Mbappé ?

En effet, l’Emir Al-Thani effectue un incroyable forcing, digne de celui effectué pour conserver Kylian Mbappé, afin de faire venir Zinedine Zidane. Là aussi, Emmanuel Macron s’en mêle. « Est-ce que ce serait important pour le rayonnement de la France de voir Zinédine Zidane au Paris Saint-Germain ? Je souhaite pour le rayonnement du championnat français et pour la France qu'il revienne et qu'il vienne entraîner un grand club français, ce serait formidable », a livré le Président de la République au détour d’un entretien sur RMC. 

Galtier même pas en plan B ?

Une volonté commune qui pourrait finir de convaincre le technicien français de faire le grand saut, lui qui rêve de l’équipe de France, lui qui a tout gagné avec le Real Madrid, et lui qui a une cote d’amour incroyable… du côté de Marseille. Il y a donc quelques réticences légitimes, et son refus est toujours possible malgré la perspective d’intégrer et d’entrainer le prestigieux vestiaire du PSG. Et en cas d’échec, le prochain nom couché sur la liste des dirigeants parisiens ne serait en tout cas pas celui de Christophe Galtier. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Paris Saint-Germain (@psg)

Malgré les contacts avancés entre l’entraîneur de Nice et Luis Campos, un autre entraineur, dont le nom n’a pas été dévoilé, lui est préféré, affirme France Bleu. Un choix directement émis depuis le Qatar, qui a déjà une idée en tête si jamais Zidane venait à refuser le PSG. Le nom de Roberto Mancini, en difficulté avec la sélection italienne, a toujours eu la cote du côté de Doha. Mais l’entraineur transalpin, qui a mené la Nazionale au sacre européen en 2021, est-il l’heureux élu en tant que plan B derrière Zizou ? Pour le moment, le mystère reste entier. Mais le PSG ne pouvant pas éternellement rester avec un Mauricio Pochettino sur le point de se faire pendant tout le mois de juin, le suspense devrait prendre fin prochainement. En attendant, la révolution promise est pour le moment mise sur pause et Christophe Galtier doit se dire que le chemin pour s'asseoir sur le banc du Parc des Princes est plus long que prévu.