Al-Khelaifi et le PSG pigeonnés par les joueurs ?

Al-Khelaifi et le PSG pigeonnés par les joueurs ?

Photo Icon Sport

Le dossier Thiago Motta pourrait bien se régler au Paris Saint-Germain par une augmentation de salaire, le milieu de terrain estimant ne pas être aussi bien traité que certains de ses coéquipiers. Dans le même temps, Marco Verratti fait lui aussi négocier son agent pour une hausse de son salaire. Pour Daniel Bravo, qui s’est exprimé lors de l’émission Les Spécialistes, le PSG accorde trop facilement des augmentations et cela lui joue des tours.

« Thiago Motta est un des joueurs les plus importants du PSG. Par le jeu et par son influence. Tout le monde le dit donc il veut une revalorisation. C’est normal. C’est un club où on obtient ce qu’on veut rien qu’en demandant. Quand on a des coéquipiers plus jeunes, qui ont un autre bagage, mais qui gagnent presque le double, c’est normal d’avoir envie d’être à la même hauteur. Mais depuis quelque temps, je rigole de voir des joueurs à Paris demander des petits millions en plus par-ci par-là. Maintenant qu’ils ont cette façon de faire, le PSG est mort. Celui qui voudra une revalorisation comme Motta, il ira au clash et les dirigeants seront obligés de lui donner. Pour moi, le comportement de ces joueurs n’est pas bon. Il va falloir que ça s’arrête », a confié l’ancien joueur du Paris Saint-Germain, qui sait que ce cycle infernal aura du mal à être stoppé.