Rayan Cherki et l'OL, le vent tourne !

Rayan Cherki et l'OL, le vent tourne !

Icon Sport

Le mercato ferme ses portes dans trois semaines et l’OL espère toujours se séparer de plusieurs joueurs en fin de contrat à l’horizon 2023.

Les situations de tous les joueurs sont bien différentes mais dans l’idéal, l’Olympique Lyonnais aimerait se séparer d’Houssem Aouar, de Jérôme Boateng, de Damien da Silva et de Moussa Dembélé tandis que la situation de Rayan Cherki est encore différente. Dans son édition du jour, Le Progrès s’attarde justement sur l’ancien attaquant du Celtic Glasgow et sur le prodige du centre de formation de l’OL. En ce qui concerne Moussa Dembélé, meilleur buteur de Lyon la saison dernière mais qui se retrouve soudainement barré par la concurrence d’Alexandre Lacazette, le sujet de son avenir crispe la direction lyonnaise. Et pour cause, le quotidien régional affirme que Lyon a reçu de nombreuses offres pour Dembélé, dont le profil plait beaucoup en Angleterre. Mais le joueur de 26 ans ne veut rien entendre : il est prêt à sacrifier une saison afin de partir libre dans un an et signer dans le club de son choix. Un coup dur pour l’OL, qui aurait aisément pu récupérer 15 à 20 millions d’euros de son transfert.

Cherki, le point noir du mercato de l'OL

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Rayan Cherki (@rayan_cherki)

Au contraire de tous les autres joueurs en fin de contrat dans un an, Rayan Cherki n’est pas un élément que l’OL veut vendre. Ce n’était du moins pas le plan initial de Jean-Michel Aulas, en discussions avec l’entourage de Rayan Cherki depuis plus d’un an afin de régler sa prolongation de contrat. Les feux semblaient au vert mais « un blocage perdure avec son clan » selon Le Progrès, pessimiste quant à la prolongation de Rayan Cherki à l’OL. De son côté, le joueur voit que son temps de jeu ne décolle pas et s’interroge, tout comme ses proches et ses représentants. Mais si l’OL ne parvient pas à faire signer à Rayan Cherki un nouveau contrat, il voudra le vendre, comme les autres joueurs dont le contrat expirera en 2023. Reste à voir si de son côté, Rayan Cherki sera enclin à faire ses valises ou si, comme Moussa Dembélé, il préfèrera partir libre dans un an. Quoi qu’il en soit, ces deux dossiers risquent de bien d'embêter l’OL d’ici la fin du mercato. De son côté, Houssem Aouar a lui entendu le message du club et devrait bel et bien faire ses valises même si les discussions sont toujours en cours avec Nottingham ou encore le Bétis Séville.