OL : Un match féminin qui coûte cher, mais Aulas assume

OL : Un match féminin qui coûte cher, mais Aulas assume

Photo Icon Sport

L’Olympique Lyonnais possède l’une des meilleures équipes féminines d’Europe, et l’a prouvé une nouvelle fois ce mercredi avec une victoire 9-1 contre le Slavia Prague, en quarts de finale de la Ligue des Champions. Malgré l’engouement autour du football féminin dans la cité rhodanienne, ce n’est bien évidemment pas suffisant pour remplir le nouveau Parc Olympique Lyonnais. Le club en a fait l’expérience ce mercredi car en dépit de l’absence de matchs de football masculin pouvant concurrencer, des places au rabais et d’un concert de Christophe Maé pour conclure la soirée, il n’y avait que 11.732 spectateurs au stade pour cette rencontre face à Prague. La note est donc très salée, mais Jean-Michel Aulas estime que le but n’était pas de monétiser cet événement, mais plutôt de récompenser et encourager les Fenottes.

« Ça fait partie des choses qu’on peut se permettre de faire quand on a mon expérience et mon âge. S’offrir un match de Coupe d’Europe féminine dans un stade magnifique avec derrière, un show un peu à l’américaine. C’était un risque et un investissement puisqu’il ne fallait pas regarder le compte d’exploitation mais le côté affectif. Mes joueuses sont boostées pour la suite de la compétition en se disant qu’il y aura peut-être un deuxième match ici pour les demi-finales », a souligné le président lyonnais dans L’Equipe. Avec une victoire 9-1 à l’aller, les Rhodaniennes peuvent en effet envisager les demi-finales assez sereinement.