OL : Sylvinho n'a pas la rage contre Lyon

OL : Sylvinho n'a pas la rage contre Lyon

Photo Icon Sport

Éphémère entraîneur de l'Olympique Lyonnais, Sylvinho a cédé sa place à Rudi Garcia. Mais le coach brésilien n'en veut pas à ses anciens employeurs.

Arrivé à l’Olympique Lyonnais à la demande de Juninho, fraîchement nommé directeur sportif de l’OL, Sylvinho aura été une étoile filante dans le ciel rhodanien. Après seulement quelques mois sur le banc du club de Jean-Michel Aulas, et ayant bien du mal à trouver ses repères, le technicien brésilien a été limogé un triste lundi soir d’automne. Sylvinho n’a pas réellement communiqué depuis ce départ forcé de Lyon, mais ce lundi, s’exprimant dans AS, l’ancien entraîneur de l’Olympique Lyonnais ne veut surtout stigmatiser la décision prise par les dirigeants du club de la capitale des Gaules. Même s’il regrette de ne pas avoir eu l’occasion de s’installer dans la durée, le Brésilien refuse la polémique.

Sylvinho endosse totalement sa part de responsabilité dans le choix radical et expéditif fait par Jean-Michel Aulas, lequel n’a pas traîné à sacrifier son entraîneur. « Bien sûr, j’aurais aimé avoir joué plus de onze matchs. Avoir eu plus de temps pour faire mon travail. Mais c’était une décision du club et je la respecte. Le football est une question de résultats. Je garde le bien, avec la relation que j’ai nouée avec les joueurs et avec l’opportunité d’avoir entraîné un club aussi grand que Lyon, explique le technicien brésilien, qui admet que Jean-Michel Aulas et Juninho n’avaient pas réellement d’autre solution que de stopper aussi rapidement l’expérience. Je pensais que l’opportunité à Lyon était idéale. Bien sûr, l’expérience n’était pas ce à quoi je m’attendais, les résultats ne correspondaient pas aux attentes. Le mien et ceux du club. Ce n’était pas comme si quelqu’un l’aurait souhaité. Nous avons eu plusieurs matchs que nous avons perdus en encaissant des buts dans les dernières minutes, même contre le PSG, avec un but de Neymar. Mais je suis encore assez calme et confiant dans mes capacités et je vais attendre une autre chance. »