OL : Rudi Garcia à Lyon pour toujours, et pourquoi pas ?

OL : Rudi Garcia à Lyon pour toujours, et pourquoi pas ?

Photo Icon Sport

En octobre dernier, l’Olympique Lyonnais virait Sylvinho de son poste d’entraîneur et optait à la surprise générale pour Rudi Garcia.

Moins de six mois après son départ de Marseille, le technicien de 56 ans a pris l’Olympique Lyonnais en main. Avec quelques réussites comme le parcours en Coupe de France et le parcours en Coupe de la Ligue, mais également des échecs. Onzième de Ligue 1 après le match nul concédé face à Strasbourg au Groupama Stadium, Lyon ne décolle pas au classement et voit ses espoirs de podium diminuer à chaque journée de championnat. Toutefois, Rudi Garcia se sent parfaitement intégré à Lyon. A tel point qu’il s’y verrait bien rester pour toujours, comme il l’a indiqué dans les colonnes du Corriere dello Sport. Une interview en Italie loin d’être anodine à six jours du choc contre la Juventus Turin en Ligue des Champions.

« Le président Aulas est un visionnaire, il a compris avant les autres l'importance des infrastructures. Ici, il y a un plan de relance sérieux et à moyen terme. C'était facile de dire oui, même si mes anciens supporters de l'OM l'ont mal pris. Qu'est-ce que je vais faire après mon passage à l'OL ? Si ça tenait qu'à moi, je resterais ici pour toujours. La ville est belle, le club me plaît. Après, s'ils me demandent de partir, on verra » a indiqué Rudi Garcia, visiblement comme un poisson dans l’eau à l’Olympique Lyonnais, avant de s’exprimer sur ses difficultés en Ligue des Champions, où Rudi Garcia affiche un total inquiétant de 5 victoires seulement en 28 matchs. « Je dois encore progresser. Mais je veux souligner un autre aspect. J'ai joué la Ligue des champions avec Lille après un titre de champion et une Coupe de France. Puis, en arrivant à la Roma, le club n'était même pas qualifié en Ligue Europa. Ils m'ont demandé de retourner en Europe, et on a obtenu par deux fois la deuxième place ». Espérons pour l’OL que Rudi Garcia améliore son bilan européen dès la semaine prochaine à l’occasion du très attendu Lyon-Juventus à Décines…