OL : Paqueta regarde Neymar droit dans les yeux

OL : Paqueta regarde Neymar droit dans les yeux

Présent actuellement au Brésil où il participe à la Copa America, Lucas Paqueta est en train de prendre une ampleur incroyable dans son pays. Au point qu'en l'absence de Neymar contre l'Équateur, le joueur de l'OL est devenu le patron de la Seleçao.

Déjà qualifié pour les quarts de finale de la Copa America, le Brésil pouvait se permettre de faire tourner son effectif dimanche soir face à l’Equateur. Tite avait donc décidé de changer radicalement son onze de départ, histoire de mettre au repos certains joueurs et d’éviter aussi d’éventuelles suspensions, mais le sélectionneur brésilien a tout de même aligné Lucas Paqueta. Car c’est une évidence, le joueur de l’Olympique Lyonnais est en train de faire taire toutes les critiques qui étaient tombées après l’annonce de sa présence dans le Seleçao. Au point même qu’au lendemain du nul contre l’Equateur, le milieu de terrain de l’OL est désormais le vrai patron du Brésil lorsque Neymar n’est pas là. Pour Danilo Lavieri, reporter qui suit l’équipe du Brésil pour le compte d’UOL, Lucas Paqueta a fait oublier l’absence de Neymar, mais également la médiocrité de certains autres cadres. 

« Contre l’Equateur, Lucas Paqueta était le meilleur sur le terrain, il a eu la liberté de créer et il a assumé, même s’il a dû disputer toute la rencontre car ses coéquipiers n l’ont pas aidé. Roberto Firmino n’a pratiquement pas touché le ballon (…) Gabigol s’est battu mais n’a pas été efficace. Même Vinicius Junior a eu une chance de donner l’avantage au Brésil, mais il n’a pas réussi à profiter d’une excellente passe de Paqueta », écrit le journaliste brésilien, qui rappelle que le choix de convoquer Lucas Paqueta avait été à l'époque « remis en cause par la plupart des fans ». Désormais, plus personne ne conteste la présence du milieu de terrain de l’Olympique Lyonnais, au point même que Tite pourrait changer sa stratégie pour l’installer définitivement, tant l'ancien milanais réussit à assumer un statut de patron quand Neymar n'est pas là. Au prochain OL-PSG, Lucas Paqueta et Neymar pourront se regarder dans les yeux.