OL : Oui Lyon peut éliminer la Juventus, il dit pourquoi

OL : Oui Lyon peut éliminer la Juventus, il dit pourquoi

Photo Icon Sport

Dans un mois, Lyon retrouvera la Juventus en Ligue des champions. Et l'OL est un ballotage favorable.

Grâce à un but de Lucas Tousart, qui depuis a quitté l'Olympique Lyonnais pour rejoindre l'Hertha Berlin, le club de Jean-Michel Aulas aura l'avantage au moment de retrouver Cristiano Ronaldo et ses coéquipiers le 7 ou 8 août prochain à l'Allianz Stadium. Près de six mois après cette précieuse victoire (1-0), l'OL sait cependant que la Juventus aura aligné de nombreux matchs de compétition alors que Lyon n'aura disputé que quelques rencontres amicales, plus la finale face au PSG. Mais pour Dave Appadoo cela n'empêchera pas la formation de Rudi Garcia d'avoir tout de même une très belle carte à jouer dans cette bataille pour les quarts de finale de la Ligue des champions. Le journaliste estime que la Juventus a l'avantage d'une reprise précoce en Serie A, mais finalement ne fait pas aussi peur que cela, ce qui est forcément une chance pour l'Olympique Lyonnais.

Invité d'OL-TV, Dave Appadoo a justifié sa théorie. « On est dans un football post-confinement avec des rapports de force qui sont encore à établir. L’OL n’aura quasiment pas joué à part la finale de la Coupe de la Ligue contre le Paris Saint-Germain. La Juventus ne donne pas le sentiment d’avoir la même force que les années précédentes, mais elle est en train de faire la différence en championnat. Il va falloir voir avec les états de forme. En février, quand Lyon avait battu la Juventus, je voyais bien Lyon passer. Cette Juve me semblait un peu paresseuse et poussive. Est-ce qu’avec le retour du championnat d’Italie, ils vont pouvoir opérer une montée en puissance sur le plan athlétique ? Là-dessus je n’ai pas de réponse. Mais l’OL a ses chances parce que ce n’est pas une très grande équipe de la Juventus. Et puis l’Olympique Lyonnais a une culture européenne. Ce n’est pas anodin, le club a l’habitude d’appréhender un rendez-vous européen de haut niveau. La seule inconnue, c’est l’absence de préparation », a confié le journaliste de France-Football.