OL : Lyon obligé de jouer sur le terrain miné de Lorient ?

OL : Lyon obligé de jouer sur le terrain miné de Lorient ?

Icon Sport

Un énorme flou règne autour de la tenue du match entre l’OL et Lorient en raison de l’état catastrophique de la pelouse du Moustoir.

Deux délégués de la Ligue de Football Professionnel vont examiner jeudi et vendredi la pelouse du Moustoir, dans un état visuel déplorable après la tenue du festival interceltique ce week-end. L’enceinte des Merlus doit accueillir dimanche à 13 heures le match entre l’OL et Lorient, deux clubs vainqueurs lors de la première journée. Mais la tenue du match est menacée, les dirigeants de l’Olympique Lyonnais ayant d’ores et déjà fait savoir qu’ils refuseraient de jouer sur une telle pelouse, celle-ci menaçant l’intégrité physique des joueurs. Comme indiqué par L’Equipe et confirmé par les médias locaux en Bretagne, le FC Lorient a demandé au Stade Rennais s’il était exceptionnellement possible de jouer le match entre les Merlus et l’OL au Roazhon Park. Une option catégoriquement refusée par le Stade Rennais.

Rennes refuse d'accueillir Lorient-OL 

Dès lors, le match Lorient-OL est très menacé même si du côté des Merlus, on affirme que la pelouse est jouable malgré l’état limite de celle-ci. C’est tout du moins le message lancé par Arnaud Tanguy, directeur général du club lorientais, dans L’Equipe ce jeudi. « On a une pelouse hybride depuis 2016, et on maîtrise, dans des conditions normales, l'impact du festival interceltique. Mais la situation de sécheresse actuelle est particulière, et on a vu lors de la première journée d'autres pelouses dégradées. La LFP, d'ailleurs, a suspendu le Championnat des pelouses. Et si la situation visuelle, c'est vrai, est dégradée, la pelouse ne met pas en danger l'intégrité physique des joueurs. Ce n'est peut-être pas idéal, mais on peut jouer » a estimé le dirigeant du FC Lorient, dont l’avis tranche avec ceux de l’OL, qui ont expliqué mercredi dans un communiqué officiel qu’ils ne voulaient pas « jouer sur un terrain impropre à la pratique du foot et dangereuse pour l'intégrité physique des joueurs ». Les joueurs et les supporters des deux équipes en sauront probablement plus ce jeudi sur la tenue ou non du match initialement prévu dimanche à 13 heures entre les Gones et les Merlus.