OL : Lyon n'a pas de directeur sportif, Genesio se fait « bananer » balance Sagnol

OL : Lyon n'a pas de directeur sportif, Genesio se fait « bananer » balance Sagnol

Photo Icon Sport

Alors que Jean-Michel Aulas rêve de voir son Olympique Lyonnais au sommet de l'Europe, Willy Sagnol estime que le club rhodanien a clairement un manque dans son organigramme.

« Il y a des constats sur certains matchs dont on doit tenir compte, mais il faut aussi relativiser. Les médias, vous préférez mettre l’accent sur le côté négatif des choses, et vous ancrez ça dans la tête de mes joueurs qui sont jeunes ». Mercredi, avant la reprise contre Nîmes, Bruno Genesio est monté au front pour défendre son équipe, mais aussi et surtout pour critiquer les journalistes, coupables d'avoir un impact négatif sur son groupe. Selon l'entraîneur de l'OL, les médias en font trop sur l'irrégularité de son équipe, alors que plusieurs formations d'Europe ont le même problème. Une sortie qui a fait grand bruit, mais qui n'aurait jamais eu lieu si Lyon faisait partie des gros bras européens, comme l'avoue Willy Sagnol.

« Genesio ? Je pense que c'est maladroit de sa part. Mais il y a une chose, c'est une spécificité à Lyon. Dans les grands clubs européens, il n'y a pas cette problématique en termes de communication. Sur un sujet comme ça, l'entraîneur ne dirait rien. C'est au directeur sportif de le faire ça. Et l'entraîneur, il se contente de parler des matchs. Si jamais il y avait un directeur sportif à Lyon, il aurait pu désarmer ce conflit. Quand tu joues tous les trois jours, tu as six conférences de presse dans la semaine. Avec une vingtaine de questions à chaque fois, ça fait 120 questions. Forcément, à un moment donné, tu vas te faire bananer sur un truc et ça va prendre des proportions. Alors que si tu as un directeur sportif, il y aura moins de questions déjà, parce qu'il va anticiper les choses en faisant une interview en disant 'c'est vrai, on a ces problématiques', et ça en reste là », a lancé, sur RMC, l'ancien joueur du Bayern Munich, qui estime donc qu'il y a clairement un manque à l'OL en ce qui concerne ce fameux poste de directeur sportif.