OL : Les vrais chiffres et du jamais vu, Aulas décrypte le mercato

OL : Les vrais chiffres et du jamais vu, Aulas décrypte le mercato

Photo Icon Sport

Jean-Michel Aulas a parfaitement pesé ses mots lors de la présentation à la presse de Marcelo, indiquant clairement qu’il ne pouvait pas garantir que le marché des transferts était terminé à Lyon. Mais force est de constater que le club rhodanien a tapé vite et fort en bouclant la majeure partie de ses recrues plusieurs semaines avant le début du championnat. Le président lyonnais a ainsi félicité Florian Maurice pour son efficacité totalement inédite sous son règne. Cela n’a pas empêché JMA de faire son récital, avec quelques confidences, de l’optimisme et de grandes ambitions.

« Pour le mercato, on a fait 100 % des joueurs que l’on voulait, je dis bravo à Florian Maurice, ce n’était jamais arrivé en 30 ans de présence pour ma part. On a mis les moyens mais les résultats sont à la hauteur des espérances de Bruno Genesio. J’ai donné le feu vert au recrutement pour avoir les joueurs qui nous intéressent rapidement plutôt que d’attendre d’avoir résolu d’autres problèmes avant. Je m’occuperai des départs en temps voulu, je préfère que l’entraineur ait tous les joueurs à sa disposition rapidement, et que l’on voit après. Et sinon, pour donner une petite information, on parle beaucoup des 108 ME récupérés par Lyon cet été, mais avec les primes, bonus et clauses diverses, c’est plutôt 95 ME.

En tout cas, j’avais promis qu’on réinvestirait la totalité du transfert de Tolisso au Bayern, et on a même dépensé plus. On a l’un des plus gros budgets français en matière de recrutement, et ce n’est pas nouveau car on a déjà fait des gros coups comme Mammana, Darder ou Memphis. Il faut désormais trouver une alchimie entre les joueurs confirmés, les recrues et les joueurs du crû. On a en tout cas des indices qui nous laissent à penser qu’on est sur la bonne voie, la dernière fois qu’on a mis 50 ME dans le recrutement, on a été champion de France à la fin », a malicieusement glissé Jean-Michel Aulas, pour qui tout a en tout cas été mis en œuvre pour que Bruno Genesio tire le maximum de son groupe.